Les certifications NF Habitat et NF Habitat HQE ont le vent en poupe, avec une progression de 21 % sur l’année 2018.

Terra Natura à Montigny le Bretonneux (78), Pierre Etoile architecte Architecture et Environnement. [©Jean-Yves Lacôte]
Terra Natura à Montigny le Bretonneux (78), Pierre Etoile architecte Architecture et Environnement. [©Jean-Yves Lacôte]

Avec une progression de 21 % en 2018, les certifications NF Habitat et NF Habitat HQE ont le vent en poupe. Ainsi, les 125 162 logements certifiés s’intègrent aussi bien dans la construction neuve qu’en rénovation. Dans le détail, cette croissance est surtout portée par la certification de logements collectifs en construction neuve, soit + 24 % par rapport à 2017.

Du côté de la maison individuelle et groupée, la progression reste stable (15 163 maisons certifiées) compte tenu du recul des permis de construire autorisés (- 7,5 % en 2018). « NF Habitat-NF et Habitat HQE continuent à progresser, témoignant de la volonté des acteurs de proposer des logements de qualité et de performance supérieures. Et ce, malgré une conjoncture tendue, confirme Antoine Desbarrières, président de Cerqual Qualitel Certification. Leur engagement est particulièrement fort sur les logements neufs, mais aussi sur la rénovation du parc existant, axe important de l’amélioration de la qualité du logement en France, et pour lequel nous apportons des réponses précises, à travers la certification. »

De 301 à 976 maisons certifiées.

En effet, la rénovation n’est pas en reste et poursuit une conjoncture stable. Dans le secteur de la maison, 976 ont été certifiées contre 310 en 2017. Chez les acteurs du collectif, le nombre d’appartements détenteurs de la marque NF Habitat HQE a augmenté de 36 % l’année dernière.

Cette orientation se confirme aussi pour les différents labels que délivre Cerqual Qualitel Certification. Avec 20 800 logements labélisés en 2018 (+ 50 % de labels énergétiques supplémentaires par rapport à 2017), les Effinergie+, BBC rénovation et E+C- sont en augmentation.

Pour l’organisme de certification, ces chiffres préfigurent la future Réglementation Environnementale 2020, et la généralisation des bâtiments à énergie positive et à faible empreinte carbone. « Notre ambition : permettre aux acteurs d’anticiper dès maintenant les tendances de demain et apporter une réponse adaptée pour tous les logements, au service de l’habitant », conclut Antoine Desbarrières.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article