Béton de chanvre : Un monde à part ?

Rédaction
08/03/2018

Aujourd’hui, la construction en béton de chanvre a le vent en poupe. Et autour d’elle, plane un doux parfum d’écologie… Mais qu’en est-il exactement ?

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 81

Préfabrication en béton de chanvre Tradical pour les parois verticales d'un bâtiment de bureaux de 1 000 m2, à Noyal-sur-Vilaine. Et béton de chanvre en projection mécanique pour l’isolation de la toiture. Projet signé CAN-ia architectes. [©CAN-ia Architectes]
Préfabrication en béton de chanvre Tradical pour les parois verticales d’un bâtiment de bureaux de 1 000 m2, à Noyal-sur-Vilaine. Et béton de chanvre en projection mécanique pour l’isolation de la toiture. Projet signé CAN-ia architectes. [©CAN-ia Architectes]

Un béton de chanvre est un mélange de granulats de chanvre, appelés chènevottes, et d’un liant à base de chaux aérienne. Ses performances thermiques, hydriques et acoustiques) varient en fonction des applications : épaisseur, ratio chaux + chanvre et objectifs à atteindre. Utilisé in situ en projection mécanique ou sous forme de panneaux préfabriqués, le béton de chanvre peut être utilisé pour la réalisation de murs non porteurs, de toitures et chapes. Il est donc destiné au remplissage et à l’isolation. En association avec des structures porteuses en bois, en métal ou en béton classique.

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article