Altaroad développe un système de pesage en temps réel de poids lourds en sortie de site. Il s’agit d’une simple bande sensible à la contrainte, à fixer au sol.

Altaroad propose un système de pesage des poids lourds sous la forme d’une bande sensible à la contrainte. [©ACPresse]

Altaroad est une start-up en pleine phase croissance. « Nous sommes sur la phase déploiement commercial de notre système », explique Cécile Villette, présidente d’Altaroad. D’où la présente de la start-up au sein de l’incubateur LH Accelerator de LafargeHolcim. Ici, Altaroad recherche un accompagnement pour mieux faire connaître son système TopTruck. Il s’agit d’une technologie développée au départ au sein de l’Ifsttar. L’idée est de proposer un outil simple pour peser les poids lourds en sortie de sites industriels. « En plus d’être en infraction par rapport au code de la routes, un véhicule surchargé abîme les chaussées, freine moins bien et consomme plus », résume Cécile Villette. En revanche, sous-charger un véhicule engendre des pertes de rentabilités, ce qui n’est pas bon non plus. Mais installer un pont-bascule en sortie de chaque site n’est pas toujours pratique ou rentable, s’il s’agit d’un chantier de courte durée par exemple. 

Alexandra Tayrac – Ingénieur/expert matériaux.

En test sur les chantiers du Grand Paris

Le système TopTruck pallie ces contraintes car il consiste en une bande sensible à la contrainte, d’une épaisseur de moins de 1 cm. Une bande qu’il suffit juste de fixer au sol. Le passage des camions génère un signal digital capté par un boîtier relié à la bande sensible. Ce dernier transmet en temps réel, via une connexion 4G ou wifi, ce signal vers le cloud. L’information devient ainsi disponible partout et par toute personne ayant les autorisations d’accès. Cela peut être le chauffeur du poids lourds, ainsi averti immédiatement que son véhicule est sous-chargé ou surchargé. Le responsable du site peut aussi bénéficier de l’information ou encore un contrôleur extérieur.
 « A l’heure actuelle, le TopTruck ne permet pas encore une certification des charges, mais seulement d’améliorer la traçabilité. La certification fait partie de nos projets pour l’année 2020. »Pour l’heure, le système a été installé sur deux chantiers-test du Grands Paris. Altaroad propose un abonnement à son service. Les sites abritant des centrales à béton pourraient aussi constituer un champ d’expérimentation et de déploiement intéressants pour le système…

Frédéric Gluzicki

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article