LafargeHolcim : Douze start-up en accélération

Frédéric Gluzicki
21/01/2020

LH Accelerator aide les start-up à développer ou à finaliser leurs solutions. La 2e édition de ce programme est en cours depuis le mois de novembre 2019.

Sandra Boivin, directrice de la R&D de LafargeHolcim, et Matthieu Horgnies, chercheur au LafargeHolcim Innovation Center.
Sandra Boivin, directrice de la R&D de LafargeHolcim, et Matthieu Horgnies, chercheur au LafargeHolcim Innovation Center. [©ACPresse]

Au sein du centre de R&D LafargeHolcim de L’Isle-d’Abeau, en Isère, 12 start-up ont été réunies. Elles ont été sélectionnées parmi 300 candidates, issues du monde entier… Elles sont venues pour 3 j d’intégration, dans le cadre du programme “LH Accelerator”. « De tout temps, nous travaillons avec des start-up,explique Sandra Boivin, directrice de la R&D de LafargeHolcim. Ces PME innovantes amènent des idées très intéressantes, mais n’ont pas toujours les moyens de les développer. »De son côté, LafargeHolcim dispose d’un formidable outil de recherche, auquel il cherche à donner plus de visibilité. Une entraide mutuelle peut donc être imaginée… 

Six mois pour faire ses preuves

C’est la deuxième édition du “LH Accelerator” qui a été organisée. Ayant eu lieu en 2018, la première session a permis d’accueillir 10 start-up. « Aujourd’hui, nous continuons de travailler avec 60 % entre elles. ». En 2019, LafargeHolcim s’est associé à Sika et à CCCC, un important groupe de BTP chinois. La sélection des start-up a été opérée sur la base d’un challenge d’innovations. Les partenaires en ont défini huit [lire encadré]. Chaque start-up est chaperonnée par un expert, qui fait office de chef de projet et aide à élaborer un plan d’action stratégique. Il s’agit de définir des objectifs de développement. Le programme se déroule sur 6 mois, avec une restitution prévue en mai prochain. A ce moment-là, les partenaires feront un bilan du programme et définiront les suites à y donner avec chaque start-up… 

Frédéric Gluzicki

Les huit challenges du programme LH Accelerator

Pour cette année, 8 challenges innovations ont été définis dans le cadre du programme LH Accelerator : 
1 - Béton 2.0. 
Comment améliorer les propriétés des matériaux à base de ciment ?
2 - Déchets de fabrication et de construction. 
Repenser les process. Valoriser les matériaux. Pallier la raréfaction des ressources.
3 - Contrôle de la qualité en temps réel. Surveillez, testez, évaluez et ajustez la qualité tout au long de la chaîne d'approvisionnement.
4 - Neutralité carbone. 
Mesurer, suivre et développer des options pour y passer.
5 - Prévision de la demande de produits en temps réel sur site. 
6 - Surveiller les performances 
(de livraison du béton sur les chantiers et les usines de préfabrication).
7 - Automatisation. 
Développer cette part dans les infrastructures et la construction.
8 - Infrastructures et bâtiments. 
Développer et utiliser les modèles logiciels et de visualisation numérique pour cet usage.

La sélection “start-up” du LH Accelerator

Les 12 start-up retenues pour l’édition 2019 du LH Accelerator sont toutes à même d’intervenir dans la construction. D’où leur sélection... 
Agora : conversion du COindustriel, via le stockage et la production d’électricité.
Altaroad : développement d’un système de pesage des camions en sortie de sites en temps réel et géré via le cloud. 
Anomera : mise au point de nano-cristaux de cellulose, améliorant les caractéristiques intrinsèques des bétons.
Basilisk : développement d’un béton auto-cicatrisant.
Carbonova : mise au point de nano-fibres de carbone de haute qualité.
Delair : acquisition d’images par drone, avec utilisation de l’intelligence artificielle. 
M-Cador : acquisition d'images et restitution d'informations avec réalité augmentée.
Maturix : système de maturométrie des bétons sans fils et via le cloud.
Obiko : développement d’un robot d’application d’enduits sur chantier.
Prebona : amélioration des propriétés de nombreux matériaux, dont le béton, par utilisation de particules de silice.
Sonocrete : activation du durcissement des bétons par ultrasons. 
Terra Innovation : procédé de valorisation des déblais de chantiers sur des terrains agricoles de proximité.

A retrouver aussi dans Béton[s] le Magazine n° 86.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article