9 Md€ pour les logements des salariés modestes

Rédaction
10/01/2019

Action Logement prévoit 9 Md€ d’investissement pour faciliter l’accès au logement des salariés. Un plan qui s’ajoute aux 15 Md€ engagés par le groupe dans le cadre de la Convention quinquennale signée avec l’Etat en 2018.

Action Logement et les Partenaires sociaux se sont réunis pour annoncer leur plan pour faciliter l’accès au logement des salariés. [©Action Logement]
Action Logement et les Partenaires sociaux se sont réunis pour annoncer leur plan pour faciliter l’accès au logement des salariés. [©Action Logement]

En plus des 15 Md€ engagés par Action Logement, dans le cadre de la Convention quinquennale signée avec l’Etat en 2018, le groupe annonce 9 Md€d’investissements supplémentaires pour faciliter l’accès au logement des salariés. Ce plan, demandé par les Partenaires sociaux, a été validé le mercredi9 janvier 2019 par les organisations syndicales et patronales réunies au sein d’Action Logement. Il sera mis en œuvre dès le premier trimestre 2019, une fois ses modalités techniques arrêtées. «L’accès au logement et à l’emploi sont deux problématiques intimement liées, explique Bruno Arcadipane, président du groupe. Avec ce plan d’investissement volontaire, Action Logement réaffirme son engagement et son action au service des entreprises et au plus près des besoins des salariés. »

Cet engagement suit 7 axes prioritaires, dont celui des enjeux énergétiques des logements, notamment l’isolation. Près de 1 Md€ y seront injectés. Ces derniers permettront de verser des subventions aux salariés les plus modestes et propriétaires du logement qu’ils occupent, qui effectuent des travaux de réhabilitation thermique. D’un montant pouvant atteindre 20 000 €/foyer, l’aide peut couvrir 100 % du chantier. Les travaux devront être réalisés par une entreprise agréée RGE. Concernant les propriétaires bailleurs, Action Logement prévoit de délivrer des prêts aux loueurs de logements anciens qui souhaitent effectuer des travaux de rénovation énergétique. « D’un montant maximal de 20 000 € par logement, le prêt concernera ceux qui sont loués par des salariés sous plafond de ressources et sous plafond de loyer, détaille Action Logement. Ce seront des prêts à taux bonifiés. » Les autres axes ont pour but de favoriser la mobilité, l’aménagement d’un habitat plus inclusif, de transformer les bureaux vacants en logements. Mais aussi, d’améliorer l’habitat en Outre-mer, de produire plus et moins cher et d’agir contre la dégradation de l’habitat ancien. « Je me félicite de cette proposition des partenaires sociaux et d’Action Logement, tout particulièrement au profit des ménages modestes, conclut Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement. C’est un plan très ambitieux avec des mesures, qui améliorent le quotidien des Français. Il sera finalisé dans les plus brefs délais en lien étroit avec le gouvernement. »

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article