Goudsmit Magnetic Systems : Pour séparer les particules de fer grossières

Rédaction
10/06/2013

Goudsmit Magnetic Systems présente une nouvelle série d’électro-aimants à tambour en vue de séparer les particules de fer grossières.

©Goudsmit

©Goudsmit

Goudsmit Magnetic Systems présente une nouvelle série d’électro-aimants à tambour en vue de séparer les particules de fer grossières provenant de flux de produits qui contiennent de nombreuses particules de fer, de grande taille et coupantes. L’aimant a 3 états : Eco-power, Nominal-power et High-power et consomme moins de courant pour des tâches moins lourdes. Un surplus de puissance s’obtient par un simple réglage. Cet aimant à tambour est conçu pour générer un champ de capture profond et obtenir un produit de déchet ferreux propre. L’aimant est placé bien au-dessus de la goulotte vibrante alimentée par la déchiqueteuse et l’évacuation des particules de fer se fait par le dessus. Cette étape peut être répétée pour nettoyer davantage les fractions ferreuses déjà séparées, ce qui produit une qualité de déchet ferreux encore meilleure. Les aimants à tambour ont un format de Ø1 500 x 2 000 mm et une puissance maximale de 15 kW. Pour des déchiqueteuses un peu plus petites, on peut se contenter d’une dimension de Ø1 000 x 1 200 mm et d’une puissance de 5,5 kW. Ce type d’aimants à tambour convient pour des fractions jusqu’à maximum 220 mm et 50 t/h, selon la situation spécifique. L’électro-aimant à tambour, de type CT150/200, avec une puissance atteignant les 15 kW, convient pour des applications industrielles et élimine les particules de fer après broyage.