Goudsmit lance un séparateur mobile

Rédaction
23/07/2019

Avec son Goudsmit Mobile MetalXpert, développé en collaboration avec Sortatec, Goudsmit Magnetics lance sur le marché un séparateur capable de trier débris ferreux et non-ferreux dans les flux de vrac.

Le séparateur mobile de Goudsmit permet un traitement des flux de vrac in situ. [©Goudsmit]
Le séparateur mobile de Goudsmit permet un traitement des flux de vrac in situ. [©Goudsmit]

La collaboration entre Goudsmit Magnetics, entreprise néerlandaise de Waalre, et Sortatec, entreprise allemande, a donné naissance à un séparateur de métaux mobile, permettant de séparer les particules ferreuses comme non-ferreuses dans les flux de vrac. Le Goudsmit Mobile MetalXpert est conçu pour des flux de vrac grossiers comme le bois déchiqueté. Dans ceux-ci, il convient de séparer les éléments ferreux tels que les clous, les vis, les agrafes et les charnières, comme les éléments non-ferreux comme les poignées et les profils anti-pince-doigts. Il en résulte trois flux de matériaux séparés : les matériaux ferreux, non-ferreux et le matériau (inerte) en vrac pouvant être réutilisé. Outre pour le bois, cette machine mobile convient, entre autres, pour le traitement des déchets de construction et de démolition, les combustibles dérivés de déchets et les déchets des entreprises. 

Une plaque de répartition assure l’alimentation et le fractionnement du vrac. Elle répartit les matériaux uniformément sur le tapis d’alimentation incliné. Cette monocouche est la base idéale pour un overband, qui attire toutes les particules ferreuses dans le flux et les évacue vers la gauche ou la droite, à souhait. Une fois les particules ferreuses éliminées, le flux de vrac est transporté vers un séparateur à courant de Foucault de 2 m de large. Cette unité mobile est construite sur une remorque à essieu simple, homologuée pour la voie publique.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article