Wolseley : La France plombe le résultat

Rédaction
02/10/2013

Wolseley, à l’international, a le sourire avec un bénéfice net qui fait un bond, en passant de 68 M€ en 2012 à 365 M€ cette année. Ce beau cadeau est causé par une baisse exceptionnelle du montant des dépréciations et charges (208 M€ contre 451 M€ l’année précédente).

Wolseley, à l’international, a le sourire avec un bénéfice net qui fait un bond, en passant de 68 M€ en 2012 à 365 M€ cette année. Ce beau cadeau est causé par une baisse exceptionnelle du montant des dépréciations et charges (208 M€ contre 451 M€ l’année précédente).

« Le point central de ces résultats est une nouvelle solide performance aux Etats-Unis (…) Le Canada et le Royaume-Uni ont enregistré une bonne performance dans des conditions de marché difficiles« , déclare Ian Meakins, le directeur général du groupe.

Oui, mais voilà, en France, c’est la chute à – 9,1 %. De quoi faire perdre le sourire et pousser la marque à chercher à céder ou à vendre ses magasins déficitaires.