WCA lance “Pegasus 2020”, son projet de d’analyse comparative

Yann Butillon
01/10/2020

Pour améliorer les performances des cimenteries de ses membres, WCA lance “Pegasus 2020”, un projet de collecte de datas. Ceci, afin de déterminer les bonnes et les mauvaises pratiques.

Ian Riley est à la tête de la World Cement Association.
Ian Riley est à la tête de la World Cement Association. [©WCA]

La World Cement Association (WCA) a annoncé le lancement de la phase 1 de son projet “Pegasus 2020”. Une analyse comparative multi-compagnies et une campagne d’amélioration des performances industrielles, réservés aux membres corporatifs de WCA. Onze représentants des entreprises majeures du secteur vont se réunir pour réfléchir à l’amélioration d’une centaine de cimenteries.

 “Pegasus 2020” prendra la forme d’un projet virtuel, permettant l’évaluation des installations, l’analyse des datas et du service client. Tous les producteurs de ciment, membres de WCA auront la possibilité d’y prendre part gratuitement. La première phase du projet sera centrée sur l’analyse comparative des installations, afin de déterminer les meilleures pratiques pour chaque opération.

“Pegasus 2020”, un projet virtuel

Pour cela, chaque cimentier va communiquer de manière anonyme les datas de ses centrales. Et des experts établiront un classement des installations. Afin ensuite de comparer les points positifs et les points négatifs de chaque choix industriel.

« Nous sommes très excités de lancer notre premier projet de d’analyse comparative, explique Ian Riley, président de WCA. L’un de nos plus importants objectifs est d’aider nos membres à améliorer les performances opérationnelles. “Pegasus 2020” apportera une contribution directe à cet objectif. Nous avons eu le plaisir de voir un réel intérêt de nos membres dans ce projet. Afin de réduire les coûts, la consommation d’énergie et les émissions de CO2. »

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article