Vrac Tech : la troisième édition s’installe au Mans

Yann Butillon
24/09/2019

Du 1er au 3 octobre, Le Mans accueille le salon Vrac Tech. L’édition 2019 du rendez-vous des professionnels du vrac devrait réunir 3 500 visiteurs.

Le salon Vrac Tech permet aux professionnels du secteur du vrac de trouver des solutions pour leurs projets.  [©VracTech]
Le salon Vrac Tech permet aux professionnels du secteur du vrac de trouver des solutions pour leurs projets. [©VracTech]

Tous les deux ans, les professionnels du vrac se retrouvent dans les allées du salon spécialisé Vrac Tech, au Mans. L’édition 2019 aura lieu du 1er au 3 octobre. Elle devrait permettre à l’ensemble des professionnels du marché de découvrir les dernières tendances technologiques. Et de trouver des solutions spécifiques à leurs projets. « Nous attendons environ 3 500 visiteurs, tous professionnels. Et dans leur grande majorité, avec des projets ou des besoins. Ils seront accueillis sur 420 stands »,  explique Philippe Dutheil, directeur du salon.

La troisième édition du salon ancre un peu plus le rendez-vous, comme un temps fort du calendrier du vrac. « Notre salon réunit des professionnels et seulement des professionnels. Visiteurs et exposants y font du business, développent leur réseau et trouvent des solutions ensemble. C’est ce qui fait sa force. Ce n’est pas juste une vitrine, mais un lieu où les projets se concluent. »

Rappelons qu’en alternance avec Mâcon, Le Mans accueille le salon tous les deux ans. L’occasion pour les professionnels de toucher un public spécifique à chaque région. « Notre choix d’alterner les localités chaque année nous permet de diviser le territoire en deux. Cela renouvelle le visitorat. Et donc nous assure un public en besoin de solutions. »

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Philippe Dutheil, ainsi qu’un guide du salon dans le supplément de Béton[s] le Magazine n° 84, “Ciments Bétons Plâtres et Chaux” n° 947. Téléchargez ici gratuitement le CBPC n° 947.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article