Vicat roule au carburant 100% végétal

Yann Butillon
23/02/2021

Après un essai grandeur réelle, le groupe Vicat a commencé à déployer l’Oleo100, un carburant alternatif 100 % végétale, pour ses engins de carrière.

Les véhicules Vicat sont désormais alimentés à l’Oleo100. [©Vicat]
Les véhicules Vicat sont désormais alimentés à l’Oleo100. [©Vicat]

Nouvelle étape vers une mobilité durable pour le groupe Vicat. Avec la mise en service dans ses engins de carrière de l’Oleo100, un carburant alternatif 100 % végétal “made in France ” de type B100. Ce choix résulte d’une collaboration avec plusieurs acteurs : Bergerat Monnoyeur, concessionnaire exclusif de Caterpillar en France, et Saipol, filiale du groupe Avril. Le cimentier français est ainsi devenu le premier groupe industriel à choisir un B100 pour remplacer le gazole non routier (GNR) sur ses véhicules d’exploitation de carrières

Des tests pour un carburant durable

A partir de janvier 2020, Vicat avait lancé une campagne d’essais sur les engins de son site de Pérouges-les-Communaux (01). Aujourd’hui, deux chargeuses sont désormais alimentées en Oleo100. Et cumulent, à ce jour, près de 2 000 h de fonctionnement. Tout en conservant un taux de service identique au GNR. Il n’y a pas eu de pannes ou d’incidents en lien avec le carburant.

Fort de ce premier retour d’expérience positif, Vicat souhaite poursuivre cette transition de l’ensemble de sa flotte d’engins vers cette énergie renouvelable. Deux autres carrières – Gilly-sur-Isère (73) et Les Houches (74) – alimentent maintenant leurs engins à l’Oleo100. La cimenterie de Montalieu (38) s’est aussi équipée avec l’installation d’une cuve Oleo100, mise à disposition par Saipol. D’ici à l’été 2021, Oleo100 sera déployé sur quinze autres sites en France, dont quatre cimenteries.

Au total, ce carburant végétal devrait alimenter plus de 200 véhicules répartis à parts égales entre les carrières cimentières et les carrières de granulats. Avec cette accélération, le groupe Vicat vise une réduction de 6 300 t de CO2 équivalent/an, soit les émissions annuelles moyennes de 900 Français.