Vicat : « Nous avons réuni béton, ciment et granulat sur la même plate-forme »

Yann Butillon
18/02/2021

Port Edouard Herriot accueille une toute nouvelle centrale à béton, mais aussi le ciment et le granulat. Détails avec Jean Bergouignan, directeur des activités béton.

Cet article est à retrouver dans le n° 92 de Béton[s] le Magazine.

Jean Bergouignan est directeur des activités béton de Vicat. [©Vicat]
Jean Bergouignan est directeur des activités béton de Vicat. [©Vicat]

Vicat a installé une nouvelle centrale sur le Port Edouard Herriot, dans le Sud de Lyon. Pourquoi ce choix ?

Jean Bergouignan : Nous visions à regrouper plusieurs de nos centrales au même endroit. Nous avions plusieurs sites de production autour de Lyon. Mais pour la partie Sud, il s’agissait surtout de petites installations, spécialisées dans les produits très techniques. Mal positionnées pour alimenter les chantiers au cœur de la métropole comme la tour To-Lyon. Il nous fallait investir dans un nouvel outil pour appuyer notre centrale de Villeurbanne.

Quelles sont les caractéristiques de cette nouvelle centrale ?

C’est une centrale peu commune qui a été pensée par la direction “Performances et Investissements” de Vicat, et construite par l’industriel Stimm. L’idée de base est d’avoir doublé toutes les lignes de production. Il y a donc deux malaxeurs Teka de 2,5 m3, pour une capacité de production de 135 m3/h. La centrale compte neuf cases à granulats, sept silos à liants et quatre postes de chargement des toupies. Dont un est dédié aux petits camions de nos clients qui viennent se charger sur place et qui sont souvent chronophages pour une centrale.

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne