L’Uned devient l’Unev, ou comment le déchet devient valorisation…

Muriel Carbonnet
06/03/2020

Branche de l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem), l’Union nationale des exploitants de déchets (Uned) devient l’Union nationale des entreprises de valorisation (Unev).

L’Uned devient l’Unev.
L’Uned devient l’Unev. [©Unev]

Branche de l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem), l’Union nationale des exploitants de déchets (Uned) devient l’Union nationale des entreprises de valorisation (Unev). Cette nouvelle dénomination s’inscrit dans la volonté de réaffirmer le cœur de métier des entreprises adhérentes. A savoir, la valorisation des matériaux issus des opérations d’excavation et de déconstruction. Mais aussi la transformation de terres en nouvelles ressources. Ce changement permet à l’Unev de conforter ses actions en faveur de l’économie circulaire.

La nouvelle Union et ses entreprises adhérentes s’inscrivent en effet dans une volonté de poursuivre leurs efforts. Ceci, pour apporter des solutions pérennes de valorisation et de recyclage des matériaux et des déchets au sein de centres de collecte, de tri et de traitement. Et de ne recourir à l’enfouissement que pour les déchets ultimes. Ainsi, les adhérents anticipent et s’engagent tout à fait dans les nouveaux modèles de pensée de la loi Economie circulaire. Tout en veillant à maintenir un niveau d’excellence environnementale.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article