Dans le quartier de Zehlendorf, à Berlin, un complexe de six logements a été rénové avec une nouvelle façade en bois Kebony et crépis. Le tout fixé avec des vis Heco.

Sur ce chantier, Florentine Raspé, l’architecte en charge a voulu combiner esthétisme et performance. [©Heco]
Sur ce chantier, Florentine Raspé, l’architecte en charge a voulu combiner esthétisme et performance. [©Heco]

Dans le quartier de Zehlendorf, à Berlin, de belles villas à l’ancienne côtoient des parcs historiques et des logements des années 1960. Parmi ces derniers, un complexe de six bâtiments, cumulant une superficie de plus de 450 m2, a été rénové. Florentine Raspé, l’architecte en charge, a voulu combiner esthétisme et performance. « L’important pour moi était de prouver qu’une isolation thermique pouvait aussi être quelque chose de beau », explique-t-elle. Ainsi, le bâtiment a été habillé d’une nouvelle façade en crépi et bois Kebony. « L’association des matériaux confère au bâtiment un aspect moderne et frais. Au total, avec ses nombreux angles, cet édifice des années 1960 est beaucoup plus harmonieux. Et avec son bardage bois, il s’accorde nettement mieux au quartier et à son environnement de verdure. » Afin de fixer la façade ventilée, l’atelier de menuiserie-charpenterie, Struve de Steinbergkirche, a opté pour les vis d’Heco. « Nous avons changé toute notre gamme de vis et adopté entièrement les produits Heco, explique Nis Peter Struver, gérant de l’entreprise de construction bois chargée des travaux.La plupart des vis que nous utilisons ont la même taille d’empreinte. C’est un gros avantage, car nous ne sommes pas obligés de changer aussi souvent d’embout, ce qui nous fait gagner du temps. » Les Heco-Unix-top en acier inoxydable A2 d’un diamètre de 4,5 mm et de différentes longueurs ont servi à placer les lamelles en bois. De nombreux tests préliminaires ont montré que la vis se prête bien à la fixation du bois Kebony dur. Près de 16 000 vis ont été utilisées pour ce chantier. « Nous avons fraisé les trous de perçage pour améliorer encore le résultat, mais des avant-trous dans le bois ne sont pas indispensables pour les vis Heco-Unix, car leurs nervures de fraisage pointues empêchent que le bois ne se fissure sous l’effet du vissage », conclut Nis Peter Struve.