Un label pour les produits biosourcés

Rédaction
08/06/2017

Karibati vient de concrétiser un label identifiant les produits biosourcés. Point sur ce dernier.

Un label pour les produits biosourcés

Olivier Joreau, AICB, et Yves Hustache, responsable innovation et R&D – marché entreprises & filières chez Karibati.[©DR]

Karibati est une Scop privée positionnée comme référent du bâtiment biosourcé. Elle a pris de fait le relais de la plate-forme associative Construction & Bioressources développée par Bernard Boyeux, avec l’appui de la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (DHUP). A présent, Karibati concrétise un projet, qui était dans les cartons de Construction & Bioressources, à savoir de doter ce secteur d’un label identifiant les produits biosourcés. Entre temps, un autre label de ce type est apparu, qui concerne, lui, les ouvrages. Mais il n’existe pas pour l’heure de passerelle entre le label biosourcé attribué par Certivéa et le nouveau label “Produit biosourcé” porté par Karibati et audité par Alpes Contrôles. Ce nouveau référent dispose d’un comité de labels, dont font partie : Ecima, AICB, CF2B, AdivBois, Bouygues Immobilier, Eiffage, Vinci Construction et Icade. Un référentiel fixe le cadre d’attribution du label, et notamment, par famille de produits, la part minimale de matières premières issues de la biomasse animale ou végétale. Deux autres prérequis de l’attribution de ce label sont le respect des réglementations (règles professionnelles, Avis techniques…) et l’existence d’une fiche de données environnementale et sanitaire (FDES). En option, Karibati propose la mention d’une attestation d’origine française des produits et des matières, qui les composent.

Jonas Tophoven