Le Synad alerte à nouveau sur les pénuries de matières premières

Muriel Carbonnet
10/12/2021

Le Synad tire à nouveau la sonnette d’alarme sur les difficultés d’approvisionnement et la hausse des coûts des matières premières.

Le Synad alerte à nouveau sur les pénuries de matières premières
[©Synad]

Aujourd’hui, le Syndicat national des adjuvants pour bétons et mortiers (Synad) regroupe 8 membres qui représentent 98 % des adjuvants distribués en France. Au printemps 2021, il avait déjà tiré la sonnette d’alarme sur les difficultés d’approvisionnement et la hausse des coûts des matières premières. Quelque 8 mois après, la situation s’est encore aggravée. En effet, les adhérents du Synad font face à de très fortes tensions sur leurs accès aux matières premières, voire des ruptures d’approvisionnement. Ces tensions perdurent en cette fin d’année 2021, avec des conséquences économiques et financières significatives.

Une crise mondiale

Pour les adhérents du Synad, cela entraîne des hausses très importantes des prix des matières premières. De l’ordre de 20 % et plus. L’ensemble du secteur fait face à une incertitude sans précédent quant à un retour à la normale des coûts et d’un approvisionnement suffisant. Les experts ne prévoient pas d’amélioration de la situation du marché des matières premières dans un futur proche. Au contraire, la hausse des indices de leur coût suggère même que la situation va de nouveau empirer dès début en 2022 ! « Nos adhérents restent mobilisés sur ce sujet et mettent en œuvre tous les moyens pour pouvoir continuer à livrer leurs clients dans les meilleures conditions possibles », conclut le Synad.