SoPump : Cap sur l’Europe

Sivagami Casimir
10/12/2021
Modifié le 20/01/2022 à 09:28

Avec 100 000 chantiers à son actif, SoPump a été imaginée pour dépoussiérer le monde du pompage du béton. La start-up compte bien développer son offre en France et en Europe, notamment avec une levée de fonds et des embauches.

Abdellah Ait Said, Hatim Rih et Morad Houmir sont les trois fondateurs de SoPump. [©SoPump]
Abdellah Ait Said, Hatim Rih et Morad Houmir sont les trois fondateurs de SoPump. [©SoPump]

Imaginée par Abdellah Ait Said, Hatim Rih et Morad Houmir, tous trois issus du secteur du BPE, la start-up SoPump a vu le jour pour dépoussiérer le monde du pompage. Tout a commencé dans l’incubateur de l’IMT Mines d’Alès et l’Innovosud de Béziers avec près de deux ans de R&D. Et l’histoire se poursuit depuis octobre 2021 au sein de l’accélérateur Village by CA Languedoc. Avec son logiciel en SaaS, SoPump permet au secteur de franchir le pas de la transition digitale, en proposant plusieurs services.

Lire aussi :
SoPump veut digitaliser le pompage du béton

Réservation de prestations, géolocalisation d’interlocuteurs, simplification administrative, bons de commande dématérialisés, suivi en temps réel, alerte “retard”… SoPump offre une solution fiable pour répondre de manière efficace à la demande, mais aussi pour faciliter le travail des entreprises spécialisées. Selon les chiffres de la start-up, il y aurait chaque jour 1 500 opérations de pompage et 17 000 à l’échelle européenne. Un dernier chiffre important pour l’entreprise, car avec plus de 100 000 chantiers à son actif dans l’Hexagone, elle compte bien se développer à l’international, avec l’Europe en ligne de mire. Dans cette démarche, SoPump a déjà commencé à s’implanter en Belgique, avec plusieurs contrats conclus, notamment avec la société de pompage CLS.

17 000 opérations/jour de pompage à l’échelle européenne

« Avant de travailler avec SoPump, nous utilisions un ERP généraliste pas assez adapté à notre métier, explique Kevin Roggemans, responsable opérationnel chez CLS. Rien n’était pensé pour nos process assez spécifiques. Nous avons donc arrêté la collaboration et perdu 10 000 €. […] Désormais, toute l’information est centralisée sur SoPump et le chauffeur-pompiste a accès à l’application où toutes les indications du chantier sont déjà renseignées. Il n’a plus qu’à compléter sa partie et chaque étape clef de son intervention. Nous savons où il en est en temps réel. Nous pouvons ajouter 5 pompes de plus à notre flotte, sans réengager du personnel. Et donc, augmenter le chiffre d’affaires sans accroître les coûts fixes. » Un dernier argument non négligeable dans une période où le monde de la construction connaît des difficultés pour embaucher.

Le logiciel de SoPump permet d’optimiser les opérations de pompage du béton. [©SoPump]
Le logiciel de SoPump permet d’optimiser les opérations de pompage du béton. [©SoPump]

« Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre et de flambée des coûts de carburant, SoPump permet d’optimiser les interventions et de pérenniser l’activité de ces entreprises, remarque Morad Houmir, président co-fondateur de la start-up. Avec 15 ans d’expériences du secteur, nous savions que le pompage du béton nécessitait un logiciel idoine. » Afin de bénéficier d’un revenu récurrent, SoPump facture de manière mensuelle ses clients. Une stabilité financière qui permet aussi de séduire les investisseurs… Car pour financer sa croissance et développer son activité commerciale, la start-up prévoit une levée de fonds au premier semestre 2022. Ainsi, ses effectifs devraient tripler d’ici la fin de l’année prochaine, permettant d’accompagner au mieux le déploiement des solutions en France et en Europe. Mais aussi, le lancement de nouvelles fonctionnalités et services. SoPump a d’ailleurs déjà signé un projet pilote dans la logistique du béton. A suivre…

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article