Le sculpteur Michel Charpentier a besoin de vous !

Muriel Carbonnet
25/11/2021

A 94 ans, il est temps pour le sculpteur Michel Charpentier d’avoir une belle monographie regroupant l’ensemble de son œuvre. Le coût étant à la hauteur de ce projet ambitieux, Béton[s] le Magazine sollicite tous ses lecteur(ice)s, afin d’aider à cette belle réalisation.

-	Michel Charpentier dans son bois de Vallangoujard, en 1998. [©Clovis Prévost]
Michel Charpentier dans son bois de Vallangoujard, en 1998. [©Clovis Prévost]

Né en 1927 à Auvers-sur-Oise, Grand Prix de Rome 1951 et pensionnaire à la Villa Médicis de 1951 à 1955, Michel Charpentier s’empare du ciment, dès ses premières créations, pour faire de la sculpture. Ce médium trouvé auprès des maçons romains lui laisse assez de temps et de liberté avant de prendre. Et lui permet de modeler homme, femme, cantatrice, enfant, nain, cheval, chien… Ce répertoire unique de formes humaines, animales ou végétales, quelquefois hybrides et menaçantes, au sein duquel le monstrueux côtoie parfois le sublime, le différencie des artistes de son temps. Et en fait un personnage singulier dans l’histoire de l’art du XXe siècle. 

Pionnier de la sculpture en béton, Michel Charpentier a bâti une œuvre sans équivalent. Et s’impose comme l’un des artistes majeurs dans ce domaine. Au terme de sa carrière, cette œuvre puissante et vivante, longtemps demeurée dans le secret de sa maison-atelier d’Auvers, fait l’objet d’un vaste mouvement de mise en valeur par de multiples acteurs, institutions, collectionneurs, municipalités, chercheurs…

Le chantre du béton

Les Cantatrices (1981) et leur "corps opératique" forment un groupe, un chœur de six, mais chacune d'elles fonctionne aussi en solo. [©Clovis Prévost]
Les Cantatrices (1981) et leur « corps opératique » forment un groupe, un chœur de six, mais chacune d’elles fonctionne aussi en solo. [©Clovis Prévost]

Dans la rubrique “Esprit Béton” du n° 88 de Béton[s] le Magazine, nous avions consacré deux pages à Michel Charpentier et vous avions fait découvrir son travail tout en béton et proche de la nature.

Lire aussi : Michel Charpentier : A la fois bestiaire et corps refigurés

La monographie en cours entend mettre en lumière quelque soixante-dix années de création vues à travers le regard d’un photographe de renom, Clovis Prévost, qui embrasse l’ensemble de l’œuvre. Et saisit sur le vif tant le geste du sculpteur que sa pratique du béton. Un récit de la romancière et journaliste Pascale Charpentier, sa fille, nous entraîne sur les pas du créateur. Et situe l’œuvre dans l’histoire de la sculpture contemporaine.

Le soutien de Béton[s]le Magazine

Version en ciment de La Dame de Bercy (1989). La version en bronze de cette sculpture est installée au ministère de l'Economie et des Finances. Dans les douves du ministère qui sont conçues comme une galerie de sculptures modernes et contemporaines, avec des œuvres de Bourdelle, César... [©Clovis Prévost]
Version en ciment de La Dame de Bercy (1989). La version en bronze de cette sculpture est installée au ministère de l’Economie et des Finances. Dans les douves du ministère qui sont conçues comme une galerie de sculptures modernes et contemporaines, avec des œuvres de Bourdelle, César… [©Clovis Prévost]

Cet ouvrage, par son envergure, totalise quelques 300 pages et 300 photographies. S’il a bénéficié, d’ores et déjà, du soutien de 10 000 € de la Région Ile-de-France, il reste à rassembler la somme de 40 000 €. Le coût étant à la hauteur de ce projet ambitieux, Béton[s] le Magazine sollicite l’ensemble de ses lecteur(ice)s, afin d’aider à cette belle réalisation. Un coût que justifient la haute qualité des reproductions et l’ampleur du projet. « Afin de pouvoir conserver la subvention obtenue de la Région Ile-de-France, nous devons engager les premières dépenses liées au livre. Et ce, avant le 1er avril 2022. »

Une situation qui préoccupe tous les acteurs de ce livre d’art qui promet une belle (re)découverte. Ce projet en l’honneur du sculpteur Michel Charpentier a besoin de votre appui, cher(e)s lecteur(ice)s. Soutenez-le !

Contact : editionsnorma@gmail.com