Quatre propositions de l’AIMCC pour l’avenir du bâtiment

Rédaction
05/02/2015

L’AIMCC, qui rassemble une centaine d’organisations professionnelles représentant plus de 7 000 fabricants de produits entrant dans la construction, révèle aujourd’hui les enseignements de sa grande enquête « Bâtiment & Innovation ».

Hervé de Maistre, nouveau Dg de Placoplatre.

Hervé de Maistre, nouveau Dg de Placoplatre.

L’Association des produits de construction (AIMCC), qui rassemble une centaine d’organisations professionnelles représentant plus de 7 000 fabricants de produits entrant dans la construction, révèle aujourd’hui les enseignements de sa grande enquête “Bâtiment & Innovation”.

L’occasion de faire quatre propositions pour concilier efficacité énergétique et baisse des coûts dans le bâtiment.

  • Favoriser la mise en œuvre effective des innovations sur les chantiers. Manque d’informations sur l’existence des solutions innovantes, habitudes de travailler avec d’autres produits…: en pratique, la mise en œuvre des innovations sur les chantiers est aujourd’hui insuffisante.
  • Renforcer la formation des professionnels du bâtiment, afin qu’elle valorise davantage les techniques innovantes et encourage le décloisonnement des métiers pour garantir la qualité de la réalisation finale.
  •  Promouvoir une approche globale de la performance environnementale : les critères de performance environnementale d’une construction doivent être établis selon une analyse technique et objective sur l’ensemble du cycle de vie. L’AIMCC propose que les politiques publiques d’incitation à la rénovation des bâtiments soient établies sur la base d’une évaluation globale technique, économique et environnementale de chaque projet.
  •  Entrer dans la transition numérique pour l’avenir : le développement du numérique appliqué à la construction permettra de nouvelles économies pour les travaux de construction et d’entretien des bâtiments, des gains de productivité liés à une meilleure maîtrise de l’information ainsi que des créations d’emplois.

Pour Hervé de Maistre, nouveau président de l’AIMCC : « L’enquête de l’AIMCC révèle une industrie des produits de la construction très innovante. Les industriels s’efforcent de proposer des solutions permettant de construire mieux et moins cher, afin de répondre aux objectifs des années 2020 – 2030. Il est donc dès aujourd’hui possible de conjuguer amélioration des performances, notamment thermique et énergétique, et baisse des coûts de construction. Il reste un enjeu majeur : faire en sorte que les solutions innovantes des industriels soient davantage mises en œuvre sur les chantiers. Les pouvoirs publics ont un rôle d’incitation important à jouer en la matière ».