Des puces dans le béton

Yann Butillon
17/02/2021

Afin de conserver et de faire circuler les informations essentielles à la durée de vie et au recyclage d’un bâtiment, 360SmartConnect et Edycem incorporent des puces RFID aux bétons.

Cet article est à retrouver dans le n° 92 de Béton[s] le Magazine.

Une simple puce RFID permet d’échanger une multitude d’informations, à l’aide d’un simple smartphone.  [©Edycem]
Une simple puce RFID permet d’échanger une multitude d’informations, à l’aide d’un simple smartphone. [©Edycem]

Qui a dit que le béton était un matériau inerte ? Jusque-là, les informations liées à la conception ou aux évolutions d’un béton coulé dormaient dans les boîtes d’archives de chacune des entreprises de la construction. Il fallait presque se muer en archéologue pour retracer l’histoire de certains chantiers. Mais, en plus d’être une simple matière grise, le béton est désormais doté d’un cerveau, ou plutôt d’une conscience, capable de raconter son histoire. C’est la puce RFID.

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article