Doka Xlight méga site 2022

Bâti & Isolation numérique N°21

Produit

Édito

Chaque année, l’humanité consomme de plus en plus rapidement les ressources naturelles nécessaires sur un an pour manger, se loger, se déplacer et pour contrebalancer les déchets qu’elle produit. Le “jour du dépassement” est calculé par l’ONG Global Footprint Network. Il prend en compte la consommation de ressources, mais aussi les émissions de gaz à effet de serre produites et que la planète peut absorber. Depuis le 29 juillet 2021, nous vivons sur une dette. Ainsi, il faudrait 1,7 terre pour répondre aux besoins de la population mondiale… Il est désormais admis que notre boulimie, en termes de ressources, et par voie de conséquence, la hausse de nos émissions de CO2 conduisent au dérèglement climatique. Sur ce dernier point, selon le ministère de la Transition écologique, « en 2018, la production d’électricité reste le premier secteur émetteur de CO2 dans le monde. Avec 41 % du total des émissions dues à la combustion d’énergie. Elle est suivie par les transports (25 %) et l’industrie (18 %, y compris la construction) ». En 2015, les pays signataires de l’Accord de Paris se sont fixé comme objectif de limiter la casse. Avec notamment, l’ambition de ne pas dépasser la hausse de 1,5 °C et la notion de neutralité carbone. De leur côté, par volonté et souvent sous contraintes de lois, les différents secteurs d’activité s’affairent avec plus ou moins de vigueur à réduire leurs impacts environnementaux. Le monde de la construction n’échappe pas au défi climatique. En France, le bâtiment représente 23 % des émissions de carbone. A partir de 1974, le secteur a été soumis à des réglementations thermiques (RT), afin de diminuer la consommation énergétique des bâtiments. Ces réglementations impliquent aussi bien les techniques constructives qu’une optimisation de l’isolation, l’utilisation raisonnée des matériaux et leur caractère renouvelable… Très centrée sur l’énergie, la dernière RT 2012 laisse désormais place à une réglementation environnementale.

Sivagami Casimir

Journaliste

Numéro accessible par abonnement numérique au site acpresse.fr/thematique/bati-isol/

Accès 1 an – 10 numéros thématiques + 10 newsletters confidentielles + 1 n° annuel –  39 €

 

Dossier. Le bâtiment se prépare à la RE 2020

Exit la RT 2012, place à la RE 2020 ! La nouvelle réglementation environnementale entrera en vigueur le 1er janvier 2022. Décryptage…

Interview. RE 2020 : Les ingénieurs BET en première ligne

La RE 2020 va bousculer les habitudes. Pour accompagner ces changements, les ingénieurs se préparent aussi. Détails avec Julien Garnier, Dg délégué chez Cardonnel Ingénierie et membre du Cinov.

Interview. Sto : « Il faut remettre en cause nos habitudes de construction »

Pour Sto, spécialiste de la conception de systèmes d’isolation de façade, la RE 2020 est une aubaine pour l’innovation et une étape nécessaire face à l’urgence climatique.

Interview. Eiffage Construction : « Les ouvrages à structure mixte seront beaucoup plus nombreux à l’avenir »

Cela fait plus de cinq ans qu’Eiffage Construction s’organise pour la mise en place de la RE 2020. Comment l’entreprise s’y est-elle préparée ? Réponses.

Rencontre. Portakabin : Le bâtiment modulaire et performant

Spécialiste de la construction modulaire, Portakabin regarde en direction de la RE 2020. Rencontre avec Cyril Petit Masquelier, dirigeant de Portakabin France.

Savoir. Juridique/Loi Elan : seuils, critères et mise en œuvre de la RE 2020
A partir du 1er janvier 2022, la réglementation environnementale RE 2020 modifiera nombre d’exigences en matière de constructions de logements neufs. Explications avec le cabinet 1792 Avocats.

 

Vous aimerez peut-être aussi…

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?