Une production plus respectueuse pour Rockwool

Sivagami Casimir
10/06/2020

Rockwool poursuit ses efforts, en termes d’ambition environnementale et dévoile son “Rapport développement durable 2019”. Ce document revient sur ses actions pour la réduction de ses émissions de CO2, le recyclage et son engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique par la rénovation énergétique.

Rockwool s’engage à recycler l’intégralité des déchets collectés. [©Rockwool]
Rockwool s’engage à recycler l’intégralité des déchets collectés. [©Rockwool]

Rockwool poursuit ses efforts, en termes d’ambition environnementale et dévoile son “Rapport développement durable 2019”. Ainsi, l’industriel a pu réduire de 4 % ses émissions de CO2 par rapport à 2015 dans son processus de production de laine de roche. Le groupe compte atteindre les – 10 % d’ici 2022 et – 20 % d’ici 2030. « Nous mesurons l’impact de chacun de nos produits et de nos process autour des trois éléments de base de la durabilité : la lutte contre le changement climatique et la maîtrise des émissions de CO2, le développement de l’économie circulaire, le bien-être et la sécurité dans son logement, explique Gaëtan Fouilhoux, responsable des affaires publiques chez Rockwool France. Rockwool s’est engagé à respecter 10 des 17 “Objectifs de développement durable” mis en place par les Nations Unies. »

De plus, les isolants pour bâtiments vendus en 2019 économiseront, tout au long de leur durée de vie, 100 fois le carbone émis pendant leur production. Et permettront d’économiser près de 1 Mdt de CO2.

La rénovation comme arme contre le réchauffement climatique

Pour le groupe, l’engagement écologique passe aussi par le recyclage. En effet, Rockwool a réduit de 18 % ses déchets de production mis en décharge depuis 2015. Et ce, grâce à des investissements dans le recyclage interne. Comme de plus en plus d’acteurs, le producteur de laine de roche a mis en place un service de recyclage de déchets de chantier. Rockcycle continue de se déployer en France et s’étend désormais à 11 pays. Un chiffre qui pourrait atteindre les 30 pays d’ici 2030, selon les objectifs du groupe.

Enfin, préconisant depuis longtemps la rénovation des bâtiments comme solution climatique efficace, Rockwool soutient de manière active les objectifs du “Pacte vert” de la Commission européenne. Au sein de l’Hexagone, l’industriel a aussi souligné son engagement de longue date en faveur des économies d’énergie, en signant la charte “Faire” qui regroupe l’ensemble des acteurs publics et privés de la rénovation énergétique.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article