Poste source de Gramont : Blanc électrique

Frédéric Gluzicki
08/07/2021

A Balma, près de Toulouse, l’Agence AMM a imaginé un habillage immaculé en Bfup qui donne son unité au nouveau poste source dit de Gramont.

Article paru dans le n° 95 de Béton[s] le Magazine

En référence à la brique, matériau traditionnel de la région toulousaine, les panneaux sont multi-perforés de rectangles de la taille d’une... brique.  [©AMM/Christophe Picci]
En référence à la brique, matériau traditionnel de la région toulousaine, les panneaux sont multi-perforés de rectangles de la taille d’une… brique. [©AMM/Christophe Picci]

Une résille comme enveloppe pour les bâtiments et une uniformité de teintes. A vrai dire, le cahier des charges de la Zac de Gramont, sur la commune de Balma (31), avait des exigences plutôt modestes en matière d’architecture. Aussi, la véritable contrainte a été dictée par de la nature même de la construction : un poste source – autrement dit, un transformateur – de 225/20 kV, réalisé pour le compte d’Enedis – RTE. « Quand on parle de “résille”, on pense “métal”. Un problème dans un environnement électrique, avec des mises à la terre incontournables », indique l’architecte Benoît Martres, dirigeant de l’agence AMM (Architectures Malacan Martres). Le béton s’est donc très vite imposé, du fait de sa nature isolante. Ce choix s’inscrivait aussi dans les objectifs de l’agence de « réduire au mieux l’emploi de matériaux différents, afin de mettre en valeur la simplicité des volumes et la matérialité du projet »

Les dimensions des panneaux sont de 5,43 m x 2,39 m pour le niveau bas et de 5,50 m x 2,39 m pour le niveau supérieur. [©AMM/Christophe Picci]
Les dimensions des panneaux sont de 5,43 m x 2,39 m pour le niveau bas et de 5,50 m x 2,39 m pour le niveau supérieur. [©AMM/Christophe Picci]

D’un point de vue technique, le poste source se divise en deux bâtiments. Le premier volume intègre la zone “Haute Tension A” (HTA) et la zone “Loge” où se concentrent les transformateurs. Le second bâtiment regroupe le poste sous enveloppe métallique (PSEM) et la zone “Batteries, stockages, salle de relayage et locaux communs” (BRC). 

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne