Perspirance : Absorption – restitution

Sivagami Casimir
29/10/2019

Comme notre peau absorbe et restitue la vapeur d’eau, une paroi perspirante observe le même principe. Ce phénomène permet de réguler l’hygrométrie des bâtiments et ainsi d’éviter diverses pathologies.

La succession de matériaux et leur perméance de plus en plus élevée, de l’intérieur vers l’extérieur, sont les constituantes d’une paroi perspirante. [©Rockwool]
La succession de matériaux et leur perméance de plus en plus élevée, de l’intérieur vers l’extérieur, sont les constituantes d’une paroi perspirante. [©Rockwool]

La perspiration concerne « l’ensemble des échanges respiratoires – élimination de vapeur d’eau, absorption d’oxygène – qui se font par l’intermédiaire des alvéoles pulmonaires et par évaporation à travers la peau sans sudation apparente ». Ce phénomène nous permet de respirer, de réguler notre corps, de vivre tout simplement… Dans le bâtiment, ce principe de perspirance est assez similaire à ce qu’il se passe dans notre propre corps.

Prolongez votre lecture
Pour lire la totalité de cet article, inscrivez-vous gratuitement

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article