Peri : structuration et perspectives

Yann Butillon
18/02/2021

En 2020, malgré la crise sanitaire, l'entreprise Peri a poursuivi son développement. Retour sur les grands chantiers de la filiale française.

Cet article est à retrouver dans le n° 92 de Béton[s] le Magazine.

[©Peri]
En février 2020, Peri a ouvert un point de vente à Bordeaux (33). [©Peri]

SEINE-ET-MARNE. Pour le coffreur Peri, installé à Meaux, l’année 2020 a été celle de la concrétisation de grands chantiers. Les tours Duo, dans le XIIIe arrondissement de Paris notamment. Des chantiers majeurs qui ont permis à l’entreprise de traverser sans trop d’encombres cette année de crise sanitaire. « Les perspectives pour 2021 restent dans la continuité du deuxième semestre 2020, avec une légère croissance de l’activité, explique Jean-Michel Gueguen, directeur général de Peri France. L’année 2021 sera sans doute l’année du Grand Paris, avec la mise en route de nouveaux ouvrages. » Peri participe en particulier au génie civil intérieur de la gare Villejuif – Louis Aragon et au tunnel Eole de La Défense.

« En termes de produits, Peri France va continuer à proposer sur le marché ses produits phares comme le coffrage de dalles Gridflex et le coffrage manuportable universel Duo. Et va accélérer le lancement du nouveau coffrage de dalles Skymax. Nous avons pu le voir sur quelques chantiers cette année et les clients en sont très satisfaits. » Ce fut par exemple le cas sur le chantier des Groues, à Nanterre et de l’école de Design, à Nantes.

Peri a aussi ouvert deux nouveaux points de vente à Lyon, chez Ecotra Logistics, et à Nantes, chez Leroy Logistique. Les deux sites proposent du contreplaqué et des poutrelles bois, le coffrage Duo. Et des accessoires de chantiers sont aussi disponibles à Nantes. Après l’ouverture en février 2020 d’un autre point de vente à Bordeaux, cela porte les infrastructures de la marque à deux parcs matériels vente et location, trois dépôts de vente et trois agences.

Cet article est à retrouver dans le n° 92 de Béton[s] le Magazine.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article