Peri se lance dans l’impression 3D béton

Rédaction
08/11/2018

L’allemand Peri a annoncé avoir acquis une part de l’entreprise danoise Cobod, spécialisée dans l’impression 3D béton.

Le premier bâtiment Bod réalisé avec une imprimante Cobod. [©Peri]

Le premier bâtiment Bod réalisé avec une imprimante Cobod. [©Peri]

Spécialiste du coffrage et de l’étaiement, l’allemand Peri a annoncé avoir acquis une part de l’entreprise danoise Cobod. Cette filiale du groupe 3D Printhuset, située à Copenhague, est spécialisée dans l’impression 3D béton. « Peri suit de près le développement de cette technologie dans le secteur de la construction, explique Leonhard Braig, membre de la direction du groupe. Cobod est leader dans ce secteur. Nous sommes convaincus qu’elle deviendra plus importante dans les années à venir, en particulier dans le résidentiel. Avec ce rapprochement, nous souhaitons aider cette technique à s’accroître. »
Lancée en 2015, et après avoir mis au point sa propre imprimante, Cobod a réalisé en 2017 son premier bâtiment, le Bod (Building on demand – bâtiment à la demande). L’entreprise dispose désormais d’une version 2 de son imprimante et se place comme un acteur important dans le domaine de l’impression 3D béton. « Ces évolutions montrent que la technologie est maintenant prête pour le marché. » En témoignent les multiples appels à projet en cours à travers le monde (Asie, Europe, Moyen-Orient, Amérique du Sud et du Nord). « Nous sommes ravis et fiers de l’investissement de Peri dans notre société, a déclaré Henrik Lund-Nielsen, Pdg de Cobod. Cette transaction souligne le potentiel de l’impression 3D béton dans l’industrie de la construction. Nous attendons avec impatience les nouvelles opportunités que ce partenariat ouvre, à nous-même et à nos clients du monde entier. »