Sika annonce l’acquisition de la division mondiale des fibres de béton de Propex, Concrete Fibers. L’industriel suisse renforce ainsi son activité dans le domaine.

Avec les fibres SikaFiber Force-60, le béton projeté est renforcé dans sa masse et épouse les surfaces à traiter. [©Sika]

Avec les fibres SikaFiber Force-60, le béton projeté est renforcé dans sa masse et épouse les surfaces à traiter. [©Sika]

Après les acquisitions de Radmix en Australie et de FRC Industries aux Etats-Unis, Sika poursuit son expansion dans le domaine des fibres avec le rachat de Concrete Fibers. Implantée sur le continent américain, à Chattanooga, dans le Tennessee, cette division mondiale des fibres de béton appartenait jusqu’alors à l’industriel Propex. L’entité comprend la marque Fibermesh, une usine de fabrication de fibres synthétiques de 12 000 m2 et les activités ventes, qui y sont liées au niveau international. « Cette transaction apporte encore plus de valeur aux clients actuels et futurs de Sika sur le marché du béton prêt à l’emploi et du béton préfabriqué, explique Christoph Ganz, directeur régional pour les Amériques. Fibermesh est la référence de l’industrie en matière de qualité et de performance. Nous voyons d’énormes possibilités de croissance pour la marque, en particulier pour nos solutions de construction dans les grandes villes et pour notre activité “Tunnelling & Mining” – travaux souterrains et forage minier. »
En plus de sa bonne implantation sur le territoire, qui permettra à Sika d’un peu plus s’ancrer, Concrete Fibers génère un chiffre d’affaires annuel de 26,19 M€.