A l’occasion du Carrefour des gestions locales de l’eau, Stradal et Hydro International ont signé une convention de partenariat exclusif.

De gauche à droite : Christian Jacob, Stradal, et Phil Collins, Hydro International.
De gauche à droite : Christian Jacob, directeur marketing Stradal, et Phil Collins, directeur commercial Europe Hydro International lors de la signature du partenariat, fin janvier dernier. [©Stradal]

A l’occasion du Carrefour des gestions locales de l’eau, Stradal et Hydro International ont signé une convention de partenariat exclusif. L’objectif est d’apporter au marché français First Defense, la première solution brevetée de traitement des eaux pluviales par décantation hydrodynamique intégrée à une enveloppe béton haute résistance. Stradal devenant le représentant officiel en France de la solution développée par Hydro International.

First Defense pour dépolluer les eaux fluviales

En effet, First Defense permet de dépolluer les eaux pluviales et d’en améliorer la qualité. Une première phase d’expérimentation en 2019 a été menée pour valider la fabrication des éléments circulaires en béton selon les dimensions (diamètres de 1,20 m et 2 m). Les chantiers réalisés ont permis de mesurer l’efficience de la technologie embarquée dans le produit fini en béton. Mais aussi de vérifier les différentes possibilités de raccordements. Et in fine, de peaufiner et de finaliser l’offre technologique globale. 

Hydro International va ainsi pouvoir s’appuyer sur le savoir-faire de Stradal pour pré-fabriquer les enveloppes en béton. Et sur son maillage commercial et industriel pour développer cette technologie sur tout le territoire. Cette nouvelle solution va permettre à Stradal d’élargir son offre. Ainsi que de la mixer à d’autres solutions en béton préfabriqué que l’industriel développe en faveur de la gestion durable et de la collecte des eaux de ruissellement. Comme les caniveaux hydrauliques et les regards de visite.

Par effet vortex

First Defense s’appuie sur le principe de la séparation par effet vortex. Ceci, en combinant la décantation gravitaire et les effets de la force centrifuge pour séparer et capter les matières en suspension et leurs polluants associés (métaux lourds, hydrocarbures). Cet équipement est composé d’une chambre circulaire préfabriquée en béton dans laquelle un mouvement de rotation est exercé par le simple fait de l‘introduction tangentielle de l’effluent. Le temps de séjour augmente et l’action de séparation des polluants est ainsi renforcée. Le First Defense offre un stockage des liquides légers, un bypass intégré et une accessibilité aisée pour un entretien par simple curage aspiration. Sa conception compacte, son encombrement réduit, sa mise œuvre rapide en font un produit économique. 

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article