Parc des Courtillières de Pantin : Vague culturelle

Frédéric Gluzicki
13/04/2021

A Pantin, l’architecte Jean-Pierre Lott est en train de construire un nouvel espace culturel. Le complexe, à la couverture en forme de vague, dialogue avec les courbes du parc des Courtillières auquel il fait face.

Cet article est à retrouver dans le n°93 de Béton[s] le Magazine.

Les courbes imaginées par Emile Aillaud pour le parc des Courtillières se sont réinterprétées au niveau de la couverture du hall d’accueil du nouvel espace culturel de Pantin. [©ACPresse]
Les courbes imaginées par Emile Aillaud pour le parc des Courtillières se sont réinterprétées au niveau de la couverture du hall d’accueil du nouvel espace culturel de Pantin. [©ACPresse]

C’est à partir de 1954 que sont lancés, à Pantin (93), les travaux du parc des Courtillières, un des tout premiers grands ensembles d’habitation érigés en Ile-de-France. Conçue par l’architecte Emile Aillaud (1902 – 1988), la construction se caractérise par sa forme générale : un vaste serpentin en béton préfabriqué de plus de 1 km de long, comptant quelque 655 logements. Et entourant un parc de 4 ha planté de 1 500 arbres. Le projet est la conséquence directe de l’appel de l’Abbé Pierre, le 1er février 1954, et de la mobilisation de l’opinion publique autour du mal-logement qui s’en est suivi…

Près de 70 ans plus tard, et après un vaste programme de réhabilitation, c’est un tout nouveau lieu culturel qui est en train de voir le jour,

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Cet article est à retrouver dans le n°93 de Béton[s] le Magazine.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article