Sur un marché pesant tout juste 70 machines pour l’année 2020, les acteurs de la pompe à béton se bousculent. Aux marques iconiques et historiques viennent s’ajouter de nouveaux entrants

Retrouvez cet article dans le n° 93 de Béton[s] le Magazine

Le Coréen KCP a réussi plusieurs offensives depuis sa base arrière espagnole... [©ACPresse]
Le Coréen KCP a réussi plusieurs offensives depuis sa base arrière espagnole… [©ACPresse]

Longtemps, en Europe, le marché de la pompe à béton a été le terrain réservé de quelques marques, en tête desquelles se plaçaient Putzmeister et Schwing Stetter. D’aucuns les considèrent encore comme les références. L’Italie était en embuscade, avec des noms comme Cifa, Imer, Mecbo ou Sermac. Si les trois dernières sont encore européennes, Cifa, Putzmeister et Schwing Stetter sont passées sous pavillon chinois. Même si les usines sont toujours basées sur le Vieux Continent.

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne
 

Retrouvez cet article dans le n° 93 de Béton[s] le Magazine

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article