Le Mondial du bâtiment se réinvente pour 2022

Charline David
04/11/2020

Le Mondial du bâtiment reporte son édition de 2021 à… 2022. Ce qui lui permettra de retrouver son lieu d’exposition originel à Paris - Porte de Versailles, avec une toute nouvelle offre et organisation.

Pour son édition 2022, le Mondial du bâtiment retrouve Paris, son lieu de prédilection [©Mondial du bâtiment]
Pour son édition 2022, le Mondial du bâtiment retrouve Paris, son lieu de prédilection. [©Mondial du bâtiment]

Alors que les salons BatimatIdéobain et Interclima devaient se tenir, en octobre 2021, à Paris Nord – Villepinte. Les organisateurs ont fait le choix de les repousser d’un an. La prochaine édition se tiendra donc pendant 4 j, du 3 au 6 octobre 2022, à Paris Expo – Porte de Versailles. Les organisateurs ont travaillé en association avec Viparis, propriétaire du Parc des expositions, pour réinventer l’évènement. 

Prévu à l’origine en 2021 à Villepinte, le Mondial du bâtiment, qui regroupe les 3 salons, retrouve son lieu de prédilection pour 2022. Ce retour sur la capitale fait suite à la demande des professionnels du secteur. Qui pourront profiter à la fois de la convivialité d’un salon plus petit, mais aussi des différents charmes parisiens. « Notre profession se réjouit de la nouvelle dimension que prendra la prochaine édition d’Interclima en 2022, avec un retour au cœur de Paris », nous explique François Frisquet, président d’Uniclima1. Ce report de plus d’un an va permettre au Mondial du bâtiment de se départir des préoccupations sanitaires liées à la Covid-19. Après cela, les 3 salons se tiendront tous les 2 ans, en année paire. 

Un renouveau

Ainsi, avec ce retour aux sources Reed Expositions (organisateur du mondial), l’Afisb2 et Uniclima ont décidé de revoir l’organisation. Dès à présent, les salons seront organisés autour de modules standard et des stands à taille limitée. Cette nouvelle organisation aura de nombreux avantages pour les exposants : le choix de l’emplacement dès l’inscription, des retours sur investissement et la réduction des coûts. Ceci, grâce au passage à 4 j pour tous les évènements.

Par ailleurs, un autre enjeu est de mettre en place une politique de RSE. En effet, cela fait partie de la feuille de route de Reed Expositions France. Yves Danielou, président de l’Afisb, témoigne : « A la demande de nombreux exposants, nous allons ainsi améliorer l’offre commerciale, pour atteindre un meilleur coût/contact ». Le Mondial du bâtiment sera donc le premier salon à employer une telle politique. Les actions seront donc de réduire et de valoriser les déchets, de réaliser des achats responsables, d’être dans un schéma d’une éco-conception… 

Le Mondial du bâtiment réunit 3 salons majeurs de la filière du bâtiment. [©Mondial du bâtiment]
Le Mondial du bâtiment réunit 3 salons majeurs de la filière du bâtiment. [©Mondial du bâtiment]

Une offre digitale 

Pour permettre aux différents exposants une visibilité accrue entre chaque édition du Mondial du bâtiment et de créer une ambiance conviviale, les organisateurs ont conçu une nouvelle offre digitale. Celle-ci a pour but d’augmenter le nombre de contacts et la notoriété des marques. Disponible à l’inscription aux salons, cette offre permet aux acteurs d’avoir accès à des ressources digitales, telles que des articles, des contenus disponibles sur des blogs, des nouveautés produits, des tables rondes, des émissions et des podcasts. « En phase avec les grands enjeux, augmenté dans le temps grâce au digitale, le Mondial du bâtiment réunira le meilleur du salon et du virtuel », conclut Guillaume Loizeaud, directeur de Batimat.

Le Mondial du bâtiment nous promet donc un renouveau de grande envergure, avec la réinvention de l’évènement et sa nouvelle offre digitale. Les organisateurs donnent rendez-vous aux acteurs du bâtiment en 2022 pour une toute nouvelle disposition du salon qui, on l’espère, sera grandiose. 

1Syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques, propriétaire du salon Interclima.
2Association française des industries de la salle de bains, propriétaire du salon Idéobain. 

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article