Menzel livre un moteur de remplacement en 15 j

Rédaction
27/05/2015

Le cauchemar de tous cimentiers a été vécu par Tororo cement, exploitant d’une installation en Ouganda. Sans signe avant coureur, le moteur de l’usine s’est subitement arrêté. Menzel a été capable de répondre au besoin de l'exploitant.

motor_muehlenantrieb_uganda

Le cauchemar de tous cimentiers a été vécu par Tororo Cement, exploitant d’une installation en Ouganda. Sans signe avant-coureur, le moteur de l’usine s’est subitement arrêté, refusant de redémarrer. Mort d’épuisement, il fallait le remplacer. Et vite, car toute l’installation s’en trouvait arrêtée. Heureusement pour l’opérateur, depuis Berlin, en Allemagne, Menzel a modifié un moteur existant pour le rendre 100 % compatible, mécaniquement et électriquement, avec l’installation. Il a fallu notamment allonger les vitesses pour les faire correspondre à celles en place en Ouganda. Avec quelques nouvelles adaptations sur place, Menzel a été capable de répondre au besoin de l’exploitant, ne laissant l’usine à l’arrêt que pendant 15 j.