L’Unicem veut “booster” la commande publique responsable

Rédaction
26/04/2017

Devant le Cese, Michel André, président de l'Unicem, a fait valoir ses propositions pour une commande publique plus responsable et plus dynamique.

Michel André, président de l'Unicem

Michel André, président de l’Unicem.

Michel André, président de l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem), a été auditionné par le Conseil économique, social et environnemental (Cese), dans le cadre de la saisine1 sur la commande publique responsable. L’occasion pour l’Unicem de rappeler son engagement de longue date en la matière, et de faire valoir ses propositions pour une commande publique plus responsable. Très concernée, l’Union a salué les récentes évolutions du droit des marchés publics. C’est ainsi que Michel André a souligné la nécessité d’accompagner cette réforme par un effort de formation des acheteurs publics et des entreprises. « Il faut favoriser les synergies entre les acheteurs et les fournisseurs grâce à un réseau d’ambassadeurs de l’achat durable. » Michel André a aussi proposé de favoriser la transition vers l’économie circulaire, grâce à des critères adaptés aux enjeux spécifiques des secteurs professionnels et d’encourager les échanges entre acteurs locaux, créateurs de valeur ajoutée pour le territoire. De même, il a proposé de promouvoir les démarches transversales grâce à des labels sectoriels Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) reconnus par l’Etat. De plus, il faudrait mieux prendre en compte la notion de “valeur ajoutée en cascade” dans les marchés publics, c’est-à-dire la valeur ajoutée apportée par l’ensemble des contributeurs à la chaîne d’approvisionnement, afin que cette valeur participe au développement local et bénéficie au territoire.

1Formalité au terme de laquelle une juridiction est amenée à connaître d’un litige.
Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article