L’Industrie du béton s’inscrit durablement dans le numérique

Rédaction
05/04/2018

A l’occasion du salon BIM World, la Fib et deux plates-formes digitales spécialisées - coBuilder et satBIM - ont noué un partenariat pour finaliser la mise en place d’une base de données numériques pour la profession.

Frédéric Grand, président de coBuilder, Sylvie Valladeau Roncin, directeur général de la Fib et Bernard Specht, directeur commercial de datBIM. [©Fib]

Frédéric Grand, président de coBuilder, Sylvie Valladeau Roncin, directrice générale de la Fib, et Bernard Specht, directeur commercial de datBIM. [©Fib]

Le 28 mars dernier, à l’occasion du salon BIM World, Sylvie Valladeau Roncin, directrice générale de la Fib, Frédéric Grand, président de coBuilder, et Bernard Specht, directeur commercial de satBIM, ont signé un partenariat pour finaliser la mise en place d’une base de données numériques des produits et systèmes de l’Industrie du béton. Issu d’un travail collectif, le projet piloté par la Fib avec l’appui du Cérib s’adresse à la maîtrise d’œuvre et aux entreprises de la construction. Il permet de faciliter l’intégration d’informations génériques, utiles dans les objets numériques des “maquettes projets” (propriétés et exigences), et de pouvoir changer par la suite les caractéristiques spécifiques des produits livrés par les industriels. En s’associant avec les deux plates-formes digitales, coBuilder et satBIM, l’Industrie du béton démontre sa volonté de mettre au premier plan les enjeux du BIM et la notion de données, en tant qu’informations essentielles et prioritaires d’un système constructif.
Une première phase expérimentale s’est achevée début 2018. Elle a permis de définir les principaux usages, d’identifier les référentiels et les principales propriétés, de mettre en place un plate-forme et de tester le process d’intégration et de récupération des données de cinq familles de produits (murs maçonnés, planchers à prédalles, murs à coffrage intégré, escaliers, regards et réseaux). La deuxième partie du projet est liée à un déploiement opérationnel de la base de données sur les deux plates-formes digitales retenues, et à l’extension des travaux sur ces premières familles de produits à une vingtaine d’autres de l’Industrie du béton. La mise à disposition est prévue progressivement d’ici la fin 2018.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article