Lerm – Diadès : Des savoir-faire complémentaires

Sivagami Casimir
25/09/2020

Intégrés au groupe Setec, le laboratoire Lerm et la société Diadès ont chacun des savoir-faire particuliers. Que ce soit au niveau de la qualification des matériaux ou du dimensionnement des solutions à mettre en œuvre, ces deux entités s’intéressent de près à la vie des ouvrages.

Retrouvez cet article dans le n° 90 de Béton[s] le Magazine

Mesure de la vitesse de corrosion avec une sonde “diamond”.
Mesure de la vitesse de corrosion avec une sonde “diamond”.

Toutes deux filiales du groupe Setec, le Lerm et Diadès ont des savoir-faire complémentaires. La première s’intéresse au matériau et à la structure. En effet, ce laboratoire est spécialisé dans la qualification des bétons. « Pour les besoins d’un recalculé mené par un bureau d’études, par exemple, nous allons reconstituer les sections de ferraillage utiles et déterminer la résistance du béton, explique Bernard Quénée, directeur général délégué du Lerm.

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Retrouvez cet article dans le n° 90 de Béton[s] le Magazine

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article