Le marché de la fenêtre en baisse

Rédaction
15/01/2015

TBC place le marché tout juste au-dessus de la barre des 9 millions de fenêtres installées en France cette année.

224378__photo-rain-glass-window-drops-color-bokeh-mood-photo-macro-wallpaper-wallpapers_pTBC Générateur d’innovation est une société de conseil et d’études spécialisée dans l’innovation pour le bâtiment et l’éco-construction. (www.tbcinnovation.fr). Les consultants de TBC viennent de publier une nouvelle étude sur le marché des fenêtres en France. TBC a pour cela mesuré et analysé les ventes de fenêtres à fin 2014, pour apporter un décryptage des filières de production et de commercialisation.

TBC place le marché tout juste au-dessus de la barre des 9 millions de fenêtres installées en France cette année. Le marché marque ainsi un repli de 5,2 % par rapport à l’an passé. C’est le volume de ventes annuel le plus bas depuis 2004. Les ventes de fenêtres pour le marché de la construction neuve marquent un coup d’arrêt notoire. Avec un recul de près de 14 % en douze mois, la construction neuve représente désormais à peine plus du tiers du marché.

L’annonce récente des permis de construire, qui passent sous la barre des 300 000 dépôts sur 12 mois glissants, en est la parfaite illustration. Côté matériaux, l’aluminium consolide ses positions, c’est le seul matériau qui n’est pas impacté par le recul des ventes de fenêtres. Les fenêtres aluminium représentent désormais plus du quart de ce marché, en termes de ventes. Si l’on considère la répartition du marché en valeur, l’aluminium joue presque à parts égales avec le PVC cette année. Ce dernier, qui reste néanmoins le premier débouché, accuse cette année un nouveau repli, tout comme le bois et les fenêtres mixtes aluminium/bois. En revanche, c’est l’explosion des couleurs, 26 % des fenêtres aluminium et PVC vendues en 2014 ne sont pas blanches. Contre 22 % en 2012.

D’un point de vue technique, c’est la course à la performance. En 2014, ce sont plus de 44,7 % des ventes qui concernaient des produits avec une performance thermique (Uw) supérieure à 1,4 W/m2.K. Notons qu’en 2012, cela ne représentait que 22 % des ventes

Quant aux perspectives pour 2015, les professionnels interrogés estiment que les ventes de fenêtres PVC seront stables en 2015 (45 %) et sont plus optimistes pour les fenêtres aluminium, puisque 38 % des répondants pensent que les ventes pourraient progresser cette année.