Le Décibel d’Or récompense 12 lauréats

Sivagami Casimir
09/12/2019

A l’occasion de la 18e édition du Décibel d’Or, 12 lauréats ont été récompensés pour leurs actions et innovations dans le domaine de l’amélioration sonore et acoustique.

Le jury du Décibel d’Or a récompensé 12 lauréats qui œuvrent pour l’amélioration sonore et acoustique. [©CNB]
Le jury du Décibel d’Or a récompensé 12 lauréats qui œuvrent pour l’amélioration sonore et acoustique. [©CNB]

La Bibliothèque François Mitterrand dispose de plusieurs ambiances sonores. Très calme dans les lieux de lecture et de travail et un peu plus animée dans les espaces d’exposition. Le 2 décembre dernier, l’antre du savoir et des différents milieux acoustiques a accueilli la 18e édition du Décibel d’Or. Créé en 1991 par le Conseil national du bruit (CNB), le concours récompense les industriels et les élus. Mais aussi, les enseignants, les concepteurs, les chercheurs et les associations, qui ont réalisé des actions ou des solutions innovantes dans le domaine de l’amélioration de l’environnement sonore. Le jury de professionnels, présidé par Laurianne Rossi, députée de Seine-Maritime et présidente du CNB, a récompensé 12 lauréats dans 5 catégories :

– Catégorie “Villes et territoires” :

La Société du Grand Paris a reçu le Décibel d’Or pour son livre blanc “Silence chantier”. A disposition de tous, cet ouvrage donne des pistes d’améliorations sonores autour des zones de travaux.

Le Décibel d’Argent a été attribué à Territoires Publics pour le “Mur habité” de Rennes. Installée dans le quartier Claude Bernard et Alexandre Duval, cette structure fait office d’écran acoustique et d’accueil d’ateliers d’artistes.

– Matériaux acoustiques et systèmes constructifs :

Les 3 prototypes d’écrans bas acoustiques, signés Nice-Ebau ont reçu un Décibel d’Or. L’expérimentation du consortium, composé de la Métropole de Nice – Côte-d’Azur et de 7 partenaires, répond aux enjeux du Plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) de la Métropole.

Le Silentwall de Recticel Insulation a été couronné d’un Décibel d’Argent. Le panneau isolant acoustique composé de mousses de polyuréthane recyclées et combiné avec une plaque de plâtre permet un affaiblissement acoustique de 9 à 12 dB.

– Produits, outils et méthodes :

Bruitparif obtient un Décibel d’Or pour le développement d’un système de mesure du bruit dans l’environnement : “Méduse”. L’outil du centre d’évaluation technique de l’environnement sonore d’Ile-de-France permet une visualisation didactique du bruit et de son origine.

Acceo & Tadeo reçoit un Décibel d’Argent pour la mise au point de nouvelles technologies destinées à faciliter l’accessibilité des personnes sourdes et malentendantes. La partie Acceo assure l’accessibilité complète des établissements recevant du public (ERP). Celle Tadeo permet l’aménagement de postes des salariés déficients auditifs, afin d’allier qualité de vie au travail et performance collective, grâce à une plate-forme d’interprètes à distance.

– Recherche :

Le Centre de recherche sur l’Espace sonore et l’environnement urbain (Cresson) du laboratoire Ambiances Architectures Urbanités (AAU) et ses 5 partenaires sont récompensés par un Décibel d’Or pour le projet Diagpart. Il vise à comprendre la manière, dont les acteurs impliqués dans l’aménagement urbain se saisissent de la question du paysage sonore.

Acoucité, l’Observatoire de l’environnement sonore du Grand Lyon, et ses partenaires reçoivent un Décibel d’Argent pour le volet acoustique du projet de recherche Monica. Basé sur “l’Internet des Objets” destiné à accompagner les grands évènements publics en plein air, il permet de répondre aux besoins de sécurité et de maîtrise du son dans le respect du droit des personnes.

– Santé et environnement :

Un Décibel d’Or a été attribué à l’Agence régionale de santé d’Ile-de France pour son rapport “Environnement sonore des nouveaux nés dans les services hospitaliers franciliens”. Le Centre régional pour la santé et le Réseau régional pour l’éducation à l’environnement Graine Provence-Alpes-Côte d’Azur reçoivent un Décibel d’Argent pour la campagne “Ecoute tes oreilles”. Un autre Décibel d’Argent a été décerné au Fonds international pour la protection des animaux France. Pour ses actions et compagnes menées pour la protection de la vie marine contre l’impact du bruit des activités humaines. Enfin, un prix spécial du jury récompense l’association Droit Pluriel pour son exposition “Tes yeux sur mes oreilles”.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article