L’AFGC lance de nouveaux groupes de travail

Muriel Carbonnet
19/02/2021

L’Association française de génie civil (AFGC) lance de nouveaux groupes de travail autour de l’éco-conception des ouvrages de génie civil.

L’AFGC lance de nouveaux groupes de travail. [©AFGC]
L’AFGC lance de nouveaux groupes de travail. [©AFGC]

L’Association française de génie civil (AFGC) est un lieu privilégié de rencontres et d’échanges entre tous les acteurs du génie civil (ingénieurs ou techniciens, architectes, enseignants ou étudiants). Qu’ils soient donneurs d’ordre, concepteurs, réalisateurs ou chercheurs. Elle a pour objectif de rapprocher le monde des matériaux de celui des structures. Et le monde de l’enseignement et de la recherche de celui de la conception et de la réalisation. Et de valoriser l’image du génie civil auprès des jeunes.

Ainsi dans ce sens, l’AFGC lance de nouveaux groupes de travail (GT) autour de l’éco-conception des ouvrages de génie civil. Et appelle chacun à y participer, membres ou non. En effet, chacun des intervenants dans la conception d’un ouvrage doit avoir une approche globale et multi-échelle. Ceci, pour maîtriser les impacts environnementaux de son projet à toutes les étapes de son cycle de vie. A savoir, la fabrication des matériaux, le transport des matériaux, la réalisation, l’utilisation et la fin de vie de l’ouvrage. Ces connaissances seront utiles aux GT.

Cinq groupes de travail autour de l’éco-conception

« Nous vous proposons de nous faire part de votre souhait à l’adresse afgc@afgc.asso.fr et de participer aux travaux de l’un des groupes de travail », précise Patrick Guiraud, président du Comité des affaires générales de l’AFCG. Tout d’abord, concepts et principes de l’éco-conception et construction des ouvrages. Puis, éco-conception des ouvrages de génie civil en béton. Ensuite, éco-conception des ouvrages de génie civil en acier. Mais aussi, éco-conception des ouvrages de génie civil en bois. Et enfin, éco-conception des ouvrages de génie civil mixte. En effet, la prise de conscience relative à la nécessité impérieuse de réduire les impacts des ouvrages que nous construisons et légueront aux générations futures est unanime. Cette dynamique vertueuse, catalysée par de nombreuses innovations concerne tous les acteurs de la chaîne de construction. Ce qui permettra de concevoir des infrastructures résilientes et à haute valeur ajoutée et qui préservent la biodiversité.

Ces GT donneront lieu à de recommandations

Ces GT rédigeront ainsi des recommandations méthodologiques, permettant de favoriser l’éco-conception effective des ouvrages de génie civil. Ponts, passerelles, tranchées couvertes, ouvrages souterrains, ouvrages en site maritime, ouvrages en site fluvial… sont concernées. Y compris dans le cadre de réparations et de réhabilitations.

Ces recommandations auront pour objectif de transmettre les bonnes pratiques et les éléments techniques nécessaires pour éco-concevoir les ouvrages. Elles seront destinées aux maîtres d’ouvrage, aux experts des bureaux d’ingénierie, aux maîtres d’œuvre et aux entrepreneurs en charge de la conception d’un projet d’ouvrage en béton. Leur caractère pédagogique devrait permettre leur utilisation pour des formations au sein du monde de l’enseignement ou dans le cadre de formation continue.