LafargeHolcim et CDC s’allient pour le développement de la brique terre-ciment

Rédaction
21/12/2015

LafargeHolcim et CDC Group (CDC) ont signé un accord visant à créer une société dédiée à la production et à la promotion d’une solution de construction abordable à faible bilan carbone, dans les pays émergents.

carac_vignette_1

LafargeHolcim et CDC Group (CDC), institution financière de développement au Royaume-Uni, ont signé un accord visant à créer une société dédiée à la production et à la promotion d’une solution de construction abordable à faible bilan carbone, dans les pays émergents.

Cette nouvelle société aura pour objectif d’accélérer le développement de briques terre-ciment Durabric, lancé par LafargeHolcim au Malawi en 2013. Ces dernières contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à la déforestation, puisqu’elles limitent la coupe du bois pour la construction. Les briques sont aussi plus résistantes que les briques traditionnelles et elles réduisent les coûts de construction. « Durabric possède de nombreux bénéfices en comparaison des briques traditionnelles utilisées pour la construction dans les marchés émergents : elle est facile à produire, son empreinte environnementale est plus faible, les briques sont plus résistantes et leur utilisation réduit les coûts de construction, explique Gérard Kuperfarb, membre du Comité Exécutif de LafargeHolcim, en charge de la croissance et de l’innovation. Au travers de cette nouvelle société que nous sommes en train de mettre en place avec CDC, nous allons accélérer le développement de cette solution abordable, à faible bilan carbone dans les pays en développement où l’utilisation de la brique traditionnelle est très répandue. »