LafargeHolcim accueille des start-up innovantes près de Lyon

Rédaction
15/02/2017

LafargeHolcim a annoncé la création de “Start-Up Accelerator”, dans son centre de R & D, à L’Isle-d’Abeau (38), près de Lyon.

LafargeHolcim a annoncé le lancement d’un programme, qui vise à accélérer le développement de solutions de construction innovantes. Et ce, en travaillant de très près avec des entrepreneurs. Pour cela, l’industriel a mis en place le “Start-Up Accelerator”, qui propose à de jeunes entreprises du monde entier l’accès aux équipements et aux installations de son centre de R & D, à L’Isle-d’Abeau (38), près de Lyon. Et ce, afin de créer, de tester et de mettre sur le marché de nouvelles solutions de construction et d’urbanisme. Le projet s’appuie sur l’expérience de LafargeHolcim auprès de start-up dans des domaines comme le développement durable, l’innovation ou le digital. Ainsi que sur ses nombreux partenariats avec des clients, utilisateurs finaux et universités et laboratoires de recherche à travers le monde.

En effet, LafargeHolcim travaille déjà avec des start-up depuis des années (comme Solidia ou XtreeE). De plus, le groupe a noué des collaborations avec de prestigieuses universités et écoles telles que l’ENPC (Ecole nationale des Ponts et Chaussées) et l’ESPCI (Ecole supérieure de physique chimie industrielle de la Ville de Paris), en France, et l’EPFL (Ecole polytechnique fédérale de Lausanne) et l’ETH (Eidgenössische Technische Hochschule Zürich), en Suisse. « Avec ce “Start-Up Accelerator”, nous prenons l’engagement de soutenir de jeunes entreprises spécialisées dans les matériaux et les solutions pour la construction, a déclaré Gérard Kuperfarb, directeur croissance & innovation de LafargeHolcim. Nous leur donnons accès à des laboratoires de pointe, ainsi qu’à nos années d’expérience dans la création et l’application de matériaux de construction pour des centaines de projets et situations complexes à travers le monde. En retour, nous espérons que ces start-up mettront au point de nouvelles idées et solutions, qui vont transformer les méthodes de construction dans les années à venir. » Les premières jeunes entreprises sont attendues à partir de mi-2017. 

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article