K-Line lance la construction d’une cinquième usine

Rédaction
09/03/2016

K-Line a débuté la construction d’une cinquième usine, située dans l’Ain, à Saint-Vulbas, sur la zone de la Plaine de l’Ain, en proximité de la métropole lyonnaise. L’ouverture est prévue pour 2018.

KlineLa commune des Herbiers, en Vendée, compte une zone industrielle que l’on peut quasiment nommer “Fort K-Line”. Quatre usines de la marque du groupe Liébot produisent déjà 10 000 unités par semaine. Mais ce centralisme géographique pourrait poser problème, notamment avec le développement du marché dans l’Est du pays.

Pour répondre à cet éventuel problème futur et soutenir son développement, la marque a débuté la construction d’une cinquième usine, cette fois située dans l’Ain, à Saint-Vulbas, sur la zone de la Plaine de l’Ain, en proximité de la métropole lyonnaise. L’ouverture est prévue pour 2018. L’usine devrait produire 2 500 fenêtres et coulissants dès les premiers tours de ligne de production. Pas moins de 100 salariés seront recrutés pour un site qui comptera également un espace d’exposition et une école de pose de fenêtres. Mais les choses pourraient rapidement évoluer si le marché continue de se porter aussi bien pour le fabricant, puisque l’usine possède 14 ha de réserve de terrain et qu’un plan de recrutement pour porter les effectifs à plus de 300 est prévu pour 2020.