Jusqu’où les propriétés du béton pourront-elles s’étendre ?

Sivagami Casimir
28/05/2021

La limite de l’évolution des bétons n’est-elle pas celle de l’imagination des chercheurs ? De quoi le béton n’est-il pas encore capable ? De prendre la parole ? Quoique...

Article paru dans le n° 94 de Béton[s] le Magazine

Le béton sait prendre de multiples formes, parfois les plus inattendues...  [©ACPresse]
Le béton sait prendre de multiples formes, parfois les plus inattendues… [©ACPresse]

Depuis plus de 20 ans, les nouveaux bétons – BHP, Bap et autres Bfup – n’ont cessé de s’étendre et de s’améliorer. Et cela ne s’arrête pas. De nouvelles propriétés physiques apparaissent. Le béton drainant avale l’eau des crues. Un autre réduit les îlots de chaleur, en devenant réfrigérant. Quant au 3e, il se cicatrise tout seul…  

Par définition, le béton est un matériau hétérogène, mélange d’un certain nombre de constituants de base. Mais il est toujours possible d’en remplacer un ou deux, ou d’en rajouter un de plus… C’est ce que s’évertuent à faire les chercheurs sur leurs paillasses. Et le succès peut être, parfois, au rendez-vous. En lisant la presse, en furetant sur Internet, en assistant à des congrès ou au détour d’une allée sur un salon, on découvre parfois des bétons étonnants. En voici un petit florilège…

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne