Un iceberg de béton dans les égouts de Londres

Rédaction
13/05/2019

Un véritable iceberg de 105 t de béton s’est formé dans les égouts londoniens. Une première pour les équipes de Thames Water, en charge de l’évacuation de cette montagne de matériaux.

Thames Water, entreprise de traitement des eaux au Royaume-Uni, a découvert un bloc de 105 t de béton dans les égouts de Londres. [©Thames Water]
Thames Water, entreprise de traitement des eaux au Royaume-Uni, a découvert un bloc de 105 t de béton dans les égouts de Londres. [©Thames Water]

C’est sur une véritable montagne de béton que sont tombées les équipes de Thames Water, société de traitement des eaux au Royaume-Uni, lors d’un contrôle des égouts. En plein cœur de Londres, dans les conduits datant de l’époque victorienne, un bloc de 100 m de long et d’environ 105 t s’est formé, comme un iceberg dans les profondeurs de la capitale britannique. «  En temps normal, les blocages sont causés par du gras, de huile ou encore des lingettes humides…, explique Alex Saunders, en charge de l’opération d’évacuation. Ce n’est pas la première fois que nous faisons fasse à une masse de béton, mais c’est certainement la pire ! D’autant plus que le matériau s’est figé sur un égout victorien. »

Près de trois canaux sont bouchés à la jonction des rues Goswell et Hall au Nord de la ville. L’évacuation manuelle du béton a déjà commencé et devrait perturber le trafic routier durant 2 mois. L’entreprise a ainsi investi dans des outils de coupe, des marteaux pneumatiques et des jets haute pression pour en venir à bout.

Thames Water indique qu’une enquête est menée pour trouver le responsable de ce blocage, dont l’opération pourrait atteindre plusieurs milliers d’euros.