HeidelbergCement, nouvel acteur mondial

Rédaction
20/09/2016

HeidelbergCement a annoncé avoir finalisé l’acquisition de la participation d’Italmobiliare dans Italcementi (soit 45 % du capital).

1-essentiel-66-heidelbergcementHeidelbergCement a annoncé avoir finalisé l’acquisition de la participation d’Italmobiliare dans Italcementi (soit 45 % du capital). Ceci, après l’approbation par les autorités de la concurrence. « L’aboutissement de cette transaction marque une étape importante dans l’histoire de HeidelbergCement, explique Bernd Scheifele, président du conseil d’administration. Nous renforçons ainsi nos capacités d’innovation et notre présence au niveau mondial. Nous voyons un important potentiel de création de valeurs avec la mise en place de synergies et par l’apprentissage des meilleures pratiques de chacun. A partir de maintenant, nous allons concentrer tous nos efforts à l’intégration totale d’Italcementi dans notre groupe. »

HeidelbergCement et Italcementi se complètent parfaitement. Avec cette acquisition, le cimentier allemand devient le 1er producteur de granulats, le n° 2 dans le ciment et le n° 3 dans le béton prêt à l’emploi, au niveau mondial. En même temps, il prend position sur de nouveaux marchés importants, comme la France (à travers Ciments Calcia, GSM et Unibéton) et l’Italie en Europe, l’Egypte et le Maroc, en Afrique du Nord, et la Thaïlande, en Asie du Sud. Aux Etats-Unis, au Canada, en Inde et au Kazakhstan, la reprise économique va renforcer la présence d’HeidelbergCement. Ainsi, le nouveau groupe élargi est présent dans environ 60 pays, avec 63 000 collaborateurs, travaillant sur plus de 3 000 sites de production. HeidelbergCement exploite 156 cimenteries, avec une capacité de production annuelle de 197 Mt. Il possède aussi 1 700 centrales à béton et plus 600 carrières de granulats.

 Une OPA en cours

Dans les faits, HeidelbergCement et Italmobiliare ont conclu une convention d’achat et d’échange d’actions. Ainsi, le premier a acquis 157,17 millions d’actions ordinaires pour une contrepartie totale de 1,67 Md€ (dont environ la moitié acquise en numéraire). Le solde, soit 74,35 millions d’actions, a été acquis via la cession à Italmobiliare de 10,5 millions d’actions nouvellement émises de HeidelbergCement. Ainsi, Italmobiliare devient le deuxième actionnaire industriel de HeidelbergCement avec une participation de 5,3 %.

En parallèle, sont cédés des actifs en Belgique : CCB, l’ex-filiale locale d’Italcementi est passée dans le giron de l’Italien Cementir, pour un montant de 312 M€, HeidelbergCement possédant déjà CBR dans le pays. Certains actifs aux Etats-Unis sont aussi vendus. Le total de la transaction devrait atteindre un montant d’environ 1 Md€. Elle entre dans le cadre du refinancement de l’acquisition, tout en étant exigée par les autorités de la concurrence.

L’acquisition de la participation de 45 % d’Italmobiliare dans Italcementi déclenche l’obligation de lancer une offre publique d’achat sur les actions restantes d’Italcementi. Le document d’offre a été déposé auprès de la Consob, l’autorité de régulation italienne. HeidelbergCement estime que l’ensemble de la transaction devrait être achevé durant le second semestre 2016.

Frédéric Gluzicki

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article