H2D : De regard à la gestion des déchets

Frédéric Gluzicki
08/12/2019

Biloba Environnement et SSSN Eco, la holding H2D intègre Les Préfabrications Bressanes. Vincent Hémery, son président, précise la stratégie, qui accompagne cette politique d’acquisition.

Cet article est à retrouver dans le n° 83 de Béton[s] le Magazine.

Vincent Hémery, président de la holding H2D.  [©ACPresse]
Vincent Hémery, président de la holding H2D. [©ACPresse]

Comment se développer sans troubler l’image forte de Blard, entreprise très identifiée collectivités, travaux publics, regards ? C’est cette interrogation récurrente, qui a conduit à la création, en 2013, de H2D, acronyme de Hémery et Desparrois. « H2D est une holding fondée pour préparer l’avenir, explique Vincent Hémery, président de H2D. Ce programme intègre les potentielles opérations de croissance externe et les développements internes. Nous sommes très attentifs aux marques et à l’image qu’elles projettent. » Aussi, ce ne sont pas de simples unités de production que cherche H2D, mais bel et bien des entreprises installées, avec chacune son histoire, ses savoir-faire, ses hommes… Ainsi, en toute logique, Blard est devenue la première filiale à 100 %. Ce spécialiste du regard en béton préfabriqué est installé à Pont-Audemer, dans l’Eure.

La première étape du développement de H2D est intervenue en 2016 avec l’absorption de Tercol, un industriel proposant des équipements de pré-collectes de déchets ménagers (conteneurs aériens, semi-enterrés ou enterrés). « A vrai dire, Tercol ne possédait qu’une seule implantation en Ile-de-France. Et elle n’assurait que l’assemblage final de composants réalisés en sous-traitance », résume Vincent Hémery.

Intégration des Préfabrications Bressanes

De fait, H2D a rapatrié Tercol à Pont-Audemer, au sein de l’usine Blard. En même temps, elle a investi dans des équipements spécifiques pour assurer en interne la production des cuves en béton. Et, bien entendu, poursuivre l’assemblage final.

« La gestion des déchets est un sujet majeur pour les villes », reprend Vincent Hémery. A travers sa stratégie, H2D y apporte des réponses concrètes. Tercol en est la première. Ecoba en est une autre, proposée depuis 2017. Cette marque est issue du regroupement des sociétés Biloba Environnement et SSN Eco, dont H2D a repris les actifs. Elle propose des activités connexes à celles de Tercol. « A vrai dire, il existait une grande complémentarité géographique entre ses différentes marques, ceci sur un même marché. » L’intégration d’Ecoba a aussi permis de gagner un nouveau site de production sur Lyon – Saint-Exupéry.

En ce début de printemps, une nouvelle pierre a été apportée à l’édifice H2D avec le rachat des Préfabrications Bressanes (LPB). L’opération a abouti au mois de mars dernier… Sise au Crottet, dans l’Ain, l’entreprise existe depuis 1965. Sa production est axée sur les éléments destinés à l’assainissement. Ceci, dans les domaines de la collecte d’eaux de pluie, de ruissellement ou d’eaux usées, des réseaux unitaires et des systèmes de traitement.

Un interlocuteur unique

LPB intervient aussi sur le secteur de la voirie, mais encore des systèmes d’écoulements des eaux et des éléments de soutènement. A cela s’ajoute une offre de solutions sur mesure. « Il y a une excellente complémentarité avec les produits des autres entreprises du groupe, dont Blard, confirme Vincent Hémery. De plus, entre l’usine de Normandie et celle de Rhône-Alpes – Auvergne, H2D étend sa zone de chalandise pour encore mieux couvrir le territoire national. »

Grâce à ces intégrations, Blard, la société historique du groupe, voit aussi ses champs de compétences s’élargir. Ainsi, aux regards peut à présent se greffer une offre de tuyaux. « Blard a vu une évolution de son organisation, avec la mise en place d’un pôle “grands projets”, conclut Vincent Hémrey. Aujourd’hui, le discours ne se limite plus aux seuls regards et peut aborder la problématique plus large de l’assainissement. Et même celle de la gestion des déchets. » En somme, un seul interlocuteur pour traiter une large part des sujets intéressant les collectivités locales.

Cet article est à retrouver dans le n° 83 de Béton[s] le Magazine.