Soufflerie du CSTB : Jules Verne, à nouveau dans le vent

Frédéric Gluzicki
08/12/2019

Afin de pouvoir répondre à de nouveaux besoins, le CSTB a choisi d’agrandir l’anneau dynamique de sa soufflerie climatique Jules Verne, à Nantes. Un chantier express mené par Spie Batignolles Grand-Ouest...

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 83

Les nouvelles façades se parent de poteaux en dents de scie. [©ACPresse]
Les nouvelles façades se parent de poteaux en dents de scie. [©ACPresse]

Vent réel jusqu’à 280 km/h, pluie, neige, tempête de sable et de poussières. Une amplitude de température allant de – 30 °C à + 55 °C. La carte de visite de la soufflerie climatique Jules Verne du CSTB est impressionnante. « Il s’agit d’un équipement de premier ordre. Seul au monde à soumettre aussi bien les composants du bâtiment et les éléments de génie civil, que les véhicules de tous types, les éoliennes et autres engins industriels aux rigueurs climatiques les plus extrêmes ». Affirme Pierre Palier, directeur adjoint de la direction opérationnelle “Climatologie, Aérodynamique, Pollution et Epuration” du CSTB. Toutefois, cette infrastructure de recherche internationale a

Cet article est réservé aux abonnés
des revues Béton[s] le Magazine et Bâti & Isolation.

En plus de votre magazine, profitez d’un accès illimité à l’ensemble des contenus et services du site www.acpresse.fr :

  • Lecture de l’intégralité des dossiers thématiques, reportages chantiers, fondamentaux, histoire de la construction…
  • Consultation des indicateurs économiques (chiffres et analyses)
  • + vos newsletters pour suivre l’info en continu
Je m'abonne

Retrouvez cet article dans Béton[s] le Magazine n° 83