Et le pesage devint métadonnées

Yann Butillon
15/04/2021

Les industriels du pesage et de la mesure au service des centrales à bétons fournissent désormais des métadonnées pour faire entrer les centrales dans l’ère de l’Industrie 4.0.

Retrouvez cet article dans le Process Industriel 950, supplément de Béton[s] le Magazine n° 93

Interconnexion des équipements en Bus-Can d’Arpege Master K. [©Arpege Master K]
Interconnexion des équipements en Bus-Can d’Arpege Master K. [©Arpege Master K]

Rouage essentiel de la formulation des bétons, le dosage et le pesage des différents composants des recettes sont réalisés. Par automatismes, équipés de systèmes de mesure.

Depuis des années, les industriels ont amélioré la précision de ces mesures et la durée dans le temps de leurs instruments.

Et si ce marché de niche était arrivé à maturité, il est à l’aube de l’une de ces évolutions qui rebattent les cartes. 

Outre les données de pesage, les instruments collectent une large quantité de métadonnées. Traduisant en chiffre les comportements et réactions des centrales à béton. Ces métadonnées commencent à être traduites en courbe de supervisions. Offrant de nouvelles possibilités d’optimisation de la productivité, de la qualité, de la consommation énergétique. Les acteurs ne s’y sont pas trompés, en s’impliquant à leur manière dans ce bond en avant technologique. Qui porte le doux nom… d’Industrie 4.0. 

Dossier préparé par Yann Butillon

Dans ce dossier, retrouvez : 

Precia Molen : De la mesure à la donnée

Arpege MasterK : Pesage à la française

Hydronix : Mesures et transmission de données

Hydrostop : Mesure, gestion de l’eau sur mesure

Endress+Hauser : Au radar

Le radar Micropilot FMR67 est équipé de la technologie 80 GHz. [©Endress+Hauser]

Le radar Micropilot FMR67 est équipé de la technologie 80 GHz.[©Endress+Hauser]

Endress+Hauser est spécialisé dans l'instrumentation de mesure, services et solutions pour l'ingénierie de process industriels. Pour mesurer les produits en vrac, la marque développe une large gamme de solutions parmi lesquelles des radars filo-guidés, ultrasons, vibroniques, électromécaniques, par palette rotative ou à micro-onde. Pour les centrales à béton, Endress+Hauser déploie surtout des solutions de mesure du niveau par radar.

Dans ce cadre, le radar de niveau Micropilot FMR67 est le premier radar 80 GHz développé selon la directive internationale de sécurité fonctionnelle IEC 61508. Il offre une fiabilité maximale grâce à son antenne drip-off, une focalisation améliorée et de petits angles d'émission. Ce qui est idéal pour la mesure dans des silos étroits. Le FMR67 est aussi doté de la fonctionnalité intelligente Heartbeat Technology.

Vega : Double solution

Le Vegapuls 69 permet une mesure au radar du vrac. [©Vega]

Le Vegapuls 69 permet une mesure au radar du vrac. [©Vega]

Fondée il y a plus de soixante en Forêt noire, en Allemagne, Vega est l’un des spécialistes mondiaux des techniques de mesure. Pour les centrales à béton, l’entreprise fournit des solutions de mesure dans les silos, afin de connaître en direct les niveaux de remplissage.

Deux produits sont destinés aux centrales : le Vegapuls 69 et le Vegacap 65. Avec sa fréquence élevée de 80 GHz, le capteur radar Vegapuls 69 mesure tous les solides, même dans les atmosphères poussiéreuses. Ce capteur radar se démarque grâce à sa plage de mesures dynamique et sa précision dans les grandes applications comme les plus petites. Même la présence d'obstacles internes n'a aucune influence sur les résultats de mesure.

Quant au Vegacap 65, c’est un détecteur de niveau en partie isolé. Il s'utilise, par exemple, en tant que sécurité anti-débordement dans les silos de produits en vrac.

Wam Group : Large gamme

Le groupe Wam est l’un des leaders mondiaux du développement et de la production d’équipements et composants d’usine. Ceci, pour la manutention et la production du vrac. Depuis 1984, la marque dispose d’une filiale française.

Wam produit de nombreux systèmes qui composent les centrales à béton, comme les convoyeurs mécaniques, les écluses, les vannes, les extracteurs de matériaux. Mais aussi les filtres d’air, les raccords, le monitorage de niveau et de pression. Et enfin, les vibrateurs et les équipements de traitement des eaux usées.

La vis tubulaire volumétrique ESV permet de doser l’apport en ciment. [©Wam Group]

La vis tubulaire volumétrique ESV permet de doser l’apport en ciment. [©Wam Group]

Wam propose aussi une vis doseuse volumétrique à ciment, la vis tubulaire volumétrique ESV. Elle possède une grande trémie de chargement et un indicateur de pression IPM. Grâce à ce dispositif, la vis ESV s'éteint quand l'indicateur de pression détecte l'absence de matériaux dans la trémie de chargement.

Retrouvez cet article dans le Process Industriel 950, supplément de Béton[s] le Magazine n° 93