Ecima : La ouate de cellulose de retour !

Rédaction
26/06/2013

Le 18 juin dernier, la Commission chargée de formuler les avis techniques (CCFAT) s’est prononcée en faveur du renouvellement de la validité des avis techniques avec sels de bores, jusqu’au 30 juin 2015, voire même si nécessaire, en 2016. Par ailleurs, le produit a retrouvé sa place sur la liste verte de la Commission Prévention Produits (C2P).

©Ecima

©Ecima

En novembre 2012, une période de 7 mois de sursis était accordée à l’association des producteurs de ouate de cellulose Ecima, pour cause d’émanations d’odeurs désagréables d’ammoniac. Le 18 juin dernier, la Commission chargée de formuler les avis techniques (CCFAT) s’est prononcée en faveur du renouvellement de la validité des avis techniques avec sels de bores, jusqu’au 30 juin 2015, voire même si nécessaire, en 2016.
De plus, depuis début 2013, la ouate de cellulose est placée en observation par l’Agence Qualité Construction (AQC), à cause d’une carence dans le respect de règles élémentaires. Une sanction qui porte sur les conditions de pose ou interventions ultérieures dans le bâtiment. Par ailleurs, des problèmes d’incendie ont été signalés à l’AQC. Pour pallier ces incidents, l’Ecima s’est lancée, de février à mars dernier, dans un vaste plan d’actions et de sensibilisation des utilisateurs du produit. Une opération qui a permis au produit de retrouver sa place sur la liste verte de la Commission Prévention Produits (C2P).

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article