La E-Saw d’ATDV conçue pour la découpe du béton armé

Muriel Carbonnet
02/11/2020

ATDV lance la E-Saw, une tronçonneuse électrique 220 V à chaîne diamantée, pour découper jusqu’à 30 cm du béton armé.

ATDV lance la E-Saw, une tronçonneuse électrique 220 V à chaîne diamantée, pour découper jusqu’à 30 cm du béton armé. [©ATDV]
ATDV lance la E-Saw, une tronçonneuse électrique 220 V à chaîne diamantée, pour découper jusqu’à 30 cm du béton armé. [©ATDV]

ATDV lance la E-Saw, une tronçonneuse électrique 220 V à chaîne diamantée, pour découper jusqu’à 30 cm du béton armé et d’autres matériaux de construction. La E-Saw n’émet pas de poussière. En effet, l’eau utilisée pour lubrifier le guide et la chaîne permet aussi de capter la poussière, ce qui laisse le champ de vision de l’opérateur dégagé durant la coupe. Et permet de couper aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Sa haute performance offre sécurité et confort de travail, tout en étant écologique. Elle se raccorde sur n’importe quelle prise 220 V/16 A.

Légère, la E-Saw ne pèse que 9 kg avec son guide et sa chaîne. Et seulement 8 kg avec sa seule tête de coupe. De plus, elle est ergonomique, car sa forme atypique et la poignée de seconde main permettent une meilleure maniabilité et une réduction de la fatigue. En effet, le poids est bien réparti sur toute à la tronçonneuse. Le moteur est dans le même alignement que le guide. Son niveau à bulle permet des coupes bien droites et précises. Enfin, la durée de vie de la E-Saw est accrue grâce à la protection électronique. Il y a un indicateur de surcharge et de charge. Ainsi, lorsque l’outil fonctionne dans sa plage de charge normale, l’indicateur de charge LED s’allume en vert. Lorsque la pleine charge est atteinte, il clignote en rouge. Elle possède un disjoncteur différentiel pour protéger des surchauffes. Si la température du moteur est trop élevée, la protection thermique arrête le moteur automatiquement. Aujourd’hui, la E-Saw est distribuée partout en France.

Vous avez aimé cet article, et avez envie de le partager ?

Réagir à cet article