CN Tower : L’élégante en béton

Muriel Carbonnet
13/04/2021

La Tour nationale du Canada, plus connue sous le nom de CN Tower, est l’emblème de la ville de Toronto. Haute de 553,33 m, elle s’élève élégante tout en béton.

Cet article est à retrouver dans le n° 93 de Béton[s] le Magazine.

Dotée de récepteurs à micro-ondes à une altitude de 338 m et d’une antenne culminant à 553,33 m, la tour CN résout les problèmes de communications.
En août 1974, commence la construction de la sphère de sept étages qui abritera les galeries d’observations et le restaurant tournant. [©ACPresse]

La tour CN, fierté des Canadiens ? Sans aucun doute. Elle impressionne d’autant plus les nombreux touristes étrangers, qui la visitent. Chaque année, ils sont près de 1,5 M à contempler le panorama et à profiter des multiples activités offertes. Bien que gigantesque avec ces quelques 550 m de haut, l’origine de la tour a un caractère très pratique. En effet, dans les années 1960-1970, des gratte-ciel sont construits dans le centre-ville de Toronto, la plus grande ville du Canada, en raison de l’augmentation de la population. Gênant ainsi la propagation des ondes radio. Pour remédier à ce problème, une antenne de diffusion plus haute que ces immeubles doit être érigée. C’est ainsi que la tour CN est née, émergeant au-dessus de tous les autres immeubles. Dotée de récepteurs à micro-ondes à une altitude de 338 m et d’une antenne culminant à 553,33 m, la tour CN résout les problèmes de communications. Ainsi, si le Canadien National (CN) ou Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada édifie cette tour, c’est pour démontrer le talent de l’industrie canadienne. Pour mener cet ambitieux projet à son terme, 1 537 personnes y travaillent 24 h/24, 5j/semaine, pendant 40 mois.

Prolongez votre lecture
Pour lire la totalité de cet article, inscrivez-vous gratuitement

Cet article est à retrouver dans le n° 93 de Béton[s] le Magazine.